You are here

J'ai un handicap. Je reçois des soins à domicile et suis victime de mauvais traitements. Que puis-je faire?

J'ai un handicap. Je reçois des soins à domicile et suis victime de mauvais traitements. Que puis-je faire?
Cette question comprend une réponse et 5 étapes
1
2
3
4
5
Mis à jour le 
14 février 2019
RÉPONSE

Si la situation est urgente, vous pouvez communiquer avec la police en appelant le 9‑1‑1. Si elle ne l'est pas, appelez le poste de police le plus près de chez vous.

Il y a d'autres moyens que vous pouvez prendre si un donneur de soins à domicile vous inflige des mauvais traitements. Vous devriez obtenir des conseils juridiques. Si vous avez un handicap, vous pouvez appeler l'ARCH Disability Law Centre (disponible en anglais seulement) pour obtenir des conseils juridiques. L'ARCH est un centre d'aide juridique qui offre ses services gratuitement aux personnes handicapées. Habituellement, il aide des personnes à faible revenu ou des prestataires de l'aide sociale.

Droits en matière de soins à domicile

La Déclaration des droits en matière de soins à domicile fait partie de la loi en Ontario.

Cette déclaration porte sur les services de soins à domicile offerts gratuitement dans les réseaux locaux d'intégration des services de santé (RLISS). Il y a 14 RLISS en Ontario.

Les soins à domicile comprennent :

  • des services professionnels :
    • soins infirmiers;
    • physiothérapie;
    • ergothérapie;
    • travail social;
    • orthophonie;
    • conseils alimentaires;
  • de l'aide pour les activités quotidiennes :
    • se laver;
    • manger;
    • s'habiller;
    • autres soins personnels;
  • du soutien aux tâches ménagères :
    • ménage;
    • lessive;
    • opérations bancaires;
    • magasinage;
    • préparation des repas.

La Déclaration pourrait aussi s'appliquer aux services financés par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, comme certains logements avec services de soutien ou services de soins auxiliaires.

Elle interdit les mauvais traitements dans le cadre des soins à domicile.

Elle interdit aussi à quiconque de poser des actions contre vous parce que vous vous êtes plaint de vos soins à domicile. Nul n'a le droit de vous punir, de vous refuser les soins à domicile ou de vous les retirer parce que vous avez porté plainte. Cela reste vrai que vous ayez porté plainte à la police, au RLISS, au fournisseur ou à qui que ce soit d'autre.

Parlez Français