Je suis une personne âgée. Comment savoir si je suis victime de mauvais traitements?

Toutes les personnes âgées peuvent être victimes de mauvais traitements. Et ce n'est parfois pas facile pour elles de réaliser qu'elles le sont.

Certaines situations augmentent le risque de mauvais traitements :

  • la dépendance aux autres;
  • les conflits familiaux;
  • le fait de ne plus prendre les décisions pour soi-même;
  • l'isolement de la famille, des amis et du milieu;
  • la vie en région éloignée;
  • la dépendance, la dépression et d'autres problèmes de santé mentale;
  • les problèmes de mémoire ou la difficulté à apprendre, à se concentrer ou à prendre des décisions.

Si vous connaissez ces facteurs de risque, il vous sera peut-être plus facile de comprendre quand surviennent les mauvais traitements.

L'auteur des mauvais traitements peut être :

  • un membre de votre famille;
  • votre conjoint ou partenaire;
  • votre colocataire, voisin ou propriétaire;
  • un (rémunéré ou non);
  • un fournisseur de services embauché pour s'occuper de votre résidence ou terrain;
  • une personne de qui vous dépendez pour votre hébergement ou votre soutien financier;
  • un ami ou toute autre personne de confiance.

Types de mauvais traitements

Les mauvais traitements peuvent être de nature physique, sexuelle, psychologique ou financière. On parle aussi de mauvais traitements si quelqu'un nous néglige ou s'occupe mal de nous.

Si vous êtes dans l'une de ces situations, ce n'est pas de votre faute. Personne n'a le droit de vous faire du mal ou de vous maltraiter.

Ce que vous pouvez faire

Si vous êtes victime de mauvais traitements, plusieurs options s'offrent à vous, selon la situation.

Demandez de l'aide à quelqu'un en qui vous avez confiance. Il peut s'agir d'un ami, d'un membre de votre famille, d'un médecin ou d'un chef religieux. Vous pouvez aussi communiquer avec un organisme qui vient en aide aux personnes âgées maltraitées. Le maintien de liens sociaux et avec les proches et le milieu contribue à réduire les risques de mauvais traitements.

Les maisons de retraite et foyers de soins de longue durée agréés ont des processus officiels de signalement des mauvais traitements liés aux soins et aux conditions d'hébergement.

Et si les mauvais traitements sont de nature criminelle, vous pouvez appeler la police.

Pour en savoir plus sur vos options, consultez la question Je suis une personne âgée. Comment puis-je me protéger contre les mauvais traitements?

Cacher ce site