You are here

Que dois-je faire si mon partenaire violent est accusé d'un crime?

Question
Que dois-je faire si mon partenaire violent est accusé d'un crime?

Ces informations vous ont-elles été utiles?

Que dois-je faire si mon partenaire violent est accusé d'un crime?
Cette question comprend une réponse et 5 étapes
1
2
3
4
5
Mis à jour le 
31 août 2017
RÉPONSE

Si vous ou quelqu'un d'autre appelez la police au sujet de mauvais traitements, ce sont les agents qui décident de la suite des choses. Ce n'est pas vous.

Si les agents ont des « motifs raisonnables » de croire qu'un crime a été commis, ils doivent porter des accusations. Ils peuvent donc accuser votre partenaire d'un crime, vous accuser d'un crime ou vous accuser tous les deux d'un crime.

Il est toujours possible que des accusations soient portées contre vous, même si vous êtes la victime des mauvais traitements.

Les agents discuteront avec vous et votre partenaire, et chercheront d'autres éléments de preuve avant de décider s'ils doivent porter des accusations contre vous, votre partenaire ou vous deux.

Si les agents portent des accusations contre votre partenaire, ils doivent vous renseigner sur les services pour les victimes de crimes afin que vous puissiez obtenir du soutien après leur départ. Ils emmèneront sans doute votre partenaire au poste de police.

Votre partenaire pourrait être libéré par la police ou le tribunal, à certaines conditions. Ces conditions sont les règles que votre partenaire doit respecter une fois libéré.

Les procédures devant le tribunal pénal peuvent être longues. Un représentant du Programme d'aide aux victimes et aux témoins du tribunal devrait rester en contact avec vous pour vous tenir au courant de l'évolution de votre affaire.

Si vous avez peur de votre partenaire, pensez à élaborer un plan de sécurité pour assurer votre sécurité et celle de vos enfants.

Parlez Français