You are here

Que faire si une société d'aide à l'enfance veut me parler ou parler à mon enfant?

Que faire si une société d'aide à l'enfance veut me parler ou parler à mon enfant?
Cette question comprend une réponse et 5 étapes
1
2
3
4
5
Mis à jour le 
31 août 2018
RÉPONSE

Le préposé d'une société d'aide à l'enfance pourrait vouloir vous parler ou parler à votre enfant si des inquiétudes ont été soulevées concernant ce dernier.

S'il veut vous parler

Le préposé pourrait vous appeler pour planifier une rencontre ou se présenter directement chez vous; il n'a pas à annoncer sa visite ni à prendre rendez-vous.

Il pourrait vous dire qui s'inquiète pour votre enfant, mais n'est pas tenu de le faire. Et les signalements peuvent être anonymes.

Essayez de rester calme quand vous parlez au préposé. Vous pouvez lui demander si quelqu'un peut être présent, comme un ami, un voisin, un chef religieux ou un représentant de bande.

Vous devriez aussi essayer de consulter un avocat qui a de l'expérience en protection de l'enfance. N'attendez pas; il pourra vous conseiller sur la suite des choses et vous accompagner dans le processus.

S'il veut parler à votre enfant

Le préposé est autorisé à parler à votre enfant; il n'a pas besoin de votre permission. Normalement, il discutera avec vous et avec votre enfant séparément.

Si vous refusez qu'il parle à votre enfant à la maison, il peut se rendre à l'école pour le faire.

S'il veut entrer chez vous

La plupart du temps, le préposé doit obtenir votre permission pour entrer chez vous. Il est parfois préférable de le laisser entrer. Sinon, il pourrait penser que vous avez quelque chose à cacher.

Le préposé peut aussi avoir un mandat pour entrer chez vous. Le mandat est une ordonnance judiciaire qui l'autorise à entrer pour retirer l'enfant de vos soins.

Dans certains cas, le préposé peut pénétrer chez quelqu'un de force. Il peut le faire sans mandat s'il croit que votre enfant est en danger immédiat et doit être protégé. Il peut aussi demander l'aide de la police.

Si la société d'aide à l'enfance craint que votre enfant puisse subir des préjudices, elle pourrait le retirer de vos soins pendant qu'elle évalue plus attentivement la situation. Elle peut aller le chercher n'importe où, par exemple à la maison, à l'école, à la garderie ou à l'hôpital. C'est ce qu'on appelle « amener l'enfant dans un lieu sûr ».

Si vous parlez une autre langue

Si vous ou votre enfant avez de la difficulté à comprendre l'anglais ou à le parler, dites-le au préposé de la société d'aide à l'enfance. Demandez un interprète qui parle anglais et votre langue. Si la société n'en trouve pas, essayez vous-même d'en trouver un rapidement ou de trouver quelqu'un qui pourra vous traduire oralement ce que dit le préposé.

Vous et votre enfant pourriez avoir droit à des services en français. Demandez au préposé si de tels services sont offerts.

Parlez Français