Dois-je donner à mon propriétaire des informations sur ma santé?

Il est rapporté que des propriétaires et des gestionnaires immobiliers demandent aux locataires si quelqu'un dans leur ménage:

  • a reçu un diagnostic de la COVID-19
  • présente des symptômes de la COVID-19
  • pourrait avoir été exposé au virus
  • est récemment rentré d'un voyage

Les propriétaires peuvent vouloir ces informations parce qu'ils ont la responsabilité de fournir un environnement sécuritaire aux locataires.

Mais les locataires n'ont probablement pas à répondre à ces questions. La loi protège généralement la confidentialité des renseignements personnels sur la santé. Et les propriétaires peuvent probablement assumer leurs responsabilités sans connaître les informations sur la santé des locataires.

En tant que locataire, vous devez respecter les directives de santé publique et les décrets d'urgence concernant la distanciation physique et l’auto-isolement (disponible en anglais). Il ne revient pas à votre d'appliquer ces mesures, mais il pourrait vous dénoncer à la police ou à la santé publique s'il pense que vous les enfreignez.

Un propriétaire peut également prendre d'autres mesures contre un locataire qui fait quelque chose d'illégal ou qui met en danger la santé et la sécurité des autres locataires ou du propriétaire.

Dans les cas extrêmes, un propriétaire peut vous donner un . Mais il ne peut pas vous simplement pour refus de répondre à ses questions. L' d'expulsion doit être basé sur un problème de sécurité réel ou un comportement illégal. Cela pourrait inclure le non-respect des mesures de santé publique ou du gouvernement concernant l'auto-isolation.

Si vous recevez un avis d’expulsion, vous n'avez pas à déménager. Consultez ces renseignements sur Justice pas-à-pas pour savoir quoi faire.

Cacher ce site