J’ai besoin d’un prêt sur salaire pour couvrir mes factures en raison de la situation du COVID-19. Que devrais-je savoir?

En Ontario, la somme maximale que vous pouvez emprunter pour un est de 1 500 $. Vous devez rembourser le prêt dans les 62 jours, soit environ 2 mois.

Avant d'emprunter, vous devez savoir combien cela pourrait vous coûter. Les prêteurs sur salaire doivent avoir un panneau dans leur entrée et sur leur site Web qui explique que vous êtes facturé 15 $ pour chaque tranche de 100 $ empruntés.

Avant la COVID-19, vous pouviez payer des intérêts allant jusqu'à 60% pour le taux annuel si vous ne remboursiez pas le prêt à temps. En raison de la COVID-19, il y a des changements qui indiquent que si vous ne remboursez pas le prêt à temps, le maximum d'intérêts pouvant vous être facturé est de 2,5% par mois.

Les prêteurs sur salaire doivent être agréés par la province et suivre des règles strictes. La loi dit que les prêteurs ne peuvent pas:

  • facturer plus de 15 $ de frais pour chaque tranche de 100 $ empruntés,
  • prêter plus de la moitié de votre revenu mensuel net dans un même prêt, ou
  • demander une ou un du prêt,
  • demander une , où vous acceptez de leur donner une partie de votre salaire.

Si vous décidez de contracter un prêt sur salaire, le prêteur doit vous remettre une copie signée de la . Vous disposez d'un de 2 jours. Si vous changez d'avis, vous pouvez annuler la convention et rembourser l'argent que vous avez emprunté. Vous n'avez pas à donner de raison.

Les prêteurs peuvent demander une preuve de votre revenu régulier, comme un chèque de paie ou un relevé de pension. Ils pourraient confirmer votre revenu régulier auprès de votre employeur. Ils peuvent également demander la preuve d'un compte bancaire et d'une adresse personnelle.

Pour plus d'informations sur les prêts sur salaire, consultez Justice pas-à-pas.

Cacher ce site