Puis-je rester à la maison pour prendre soin d’un enfant ou d’un autre membre de la famille?

Vous devrez peut-être rester à la maison pour prendre soin d’un membre de votre famille à cause du COVID-19. Les écoles ou les garderies peuvent être fermées ou un membre de la famille pourrait être atteint du COVID-19.

Par exemple, vous pourrez peut-être utiliser:

  • vos jours de congés, si vous en avez;
  • vos jours de maladie payés si vous en avez, selon la politique de congé de maladie de votre employeur;
  • si vous n’avez pas de congé de maladie payé, la de l’Ontario indique que vous obtenez au moins 3 jours de maladie non payés par année.

Certaines de vos options dépendent du membre de la famille dont vous devez vous occuper.

Prendre soin de vos enfants ou de vos parents

Si vous devez rester à la maison pour prendre soin de vos enfants ou de vos parents, vous avez 2 autres options:

Demander une mesure d’adaptation

Le Code des droits de la personne de l’Ontario protège les personnes contre la en raison de leur situation familiale. Mais cela n’inclut que la relation entre parents et enfants.

Il peut s’agir de discrimination si votre employeur vous empêche d’exercer vos responsabilités de parent ou d’enfant.

Pour éviter toute discrimination à votre endroit, votre employeur devra peut-être vous proposer une «adaptation». Cela signifie qu’il devra peut-être modifier vos conditions de travail pour que vous puissiez prendre soin de vos enfants ou de vos parents.

Cela peut se produire de plusieurs manières, mais voici quelques exemples:

  • vous permettre de travailler de chez vous;
  • changer votre horaire de travail;
  • vous laisser partir pendant la journée pour aller donner à vos parents leurs médicaments.

Votre employeur ne doit vous accommoder qu’au point de «contrainte excessive». Cela signifie qu’il n’a pas à vous accommoder si ce serait trop difficile. Par exemple, si le travail ne peut être effectué de la maison, il n’a pas à vous l’autoriser.

Obtenir de l’assistance lorsque vous demandez une mesure d’adaptation

Cela peut être un domaine complexe du droit. Si vous avez besoin d’assistance, contacter le Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne pour obtenir des conseils et des renseignements juridiques gratuits. Le Centre peut vous aider à comprendre:

  • si votre situation est l’objet d’une discrimination;
  • si vous pouvez faire des démarches pour convaincre votre employeur de vous accommoder;
  • si vous pouvez présenter une demande auprès du Tribunal des droits de la personne de l’Ontario;
  • les preuves qu’il vous faut pour démontrer que votre employeur exerce une discrimination à votre égard.

Veuillez lire la question «Je dois m’occuper de mon enfant. Mon employeur doit-il m’accorder des mesures d’adaptation?»

Prendre le congé spécial en raison d’une maladie infectieuse

Si vous ne voulez pas demander de mesure d’adaptation ou si vous ne pouvez pas être accommodé en raison de votre travail, votre option supplémentaire est de prendre le congé spécial en raison d’une maladie infectieuse. Il s’agit d’un congé sans solde.

Si vous souhaitez le faire, vous devez en informer votre employeur le plus tôt possible.

Si vous prenez le congé pour vous occuper d’un membre de votre famille, votre employeur peut demander une preuve «raisonnable». Par exemple, il peut vous demander une note ou un courriel de votre fournisseur de services de garde qui dit qu’il a dû fermer en raison du COVID-19.

Il n’y a pas de limite de jours pour ce type de congé. Vous pouvez prendre le congé aussi longtemps que vous en avez besoin. Cela signifie qu’il peut durer jusqu’à la fin du motif pour lequel vous l’aviez pris. Par exemple, si votre garderie ferme en raison d’une éclosion de COVID-19, vous pouvez prendre le congé jusqu’à ce qu’elle rouvre.

Le congé est disponible jusqu’au 25 septembre 2021. Le gouvernement peut le prolonger si la situation du COVID-19 ne s’améliore pas.

Prendre soin des autres membres de la famille

Si vous vous occupez de membres de votre famille autres que vos parents ou vos enfants, vous et votre employeur pourriez être en mesure de trouver une solution, même s’il n’a pas à vous accommoder conformément au Code des droits de la personne.

Vous pouvez également utiliser le congé spécial non rémunéré en raison d’une maladie infectieuse.

Et dans certains cas, vous pourrez peut-être obtenir l’assurance-emploi (AE) tout en vous occupant d’un adulte gravement malade. Si vous êtes admissible, vous pouvez toucher jusqu’à 55% de votre hebdomadaire. Et le montant le plus bas que vous obtiendrez est de 400 $ par semaine.

Obtenir de l’assistance juridique

Si vous avez de la difficulté à vous absenter du travail, vous voudrez peut-être obtenir une assistance juridique.

Cacher ce site