Je suis un réfugié parrainé. Les nouvelles restrictions sur les voyages au Canada s’appliquent-elles à moi?

Le 22 février 2021, le gouvernement a annoncé davantage de restrictions sur les voyages internationaux vers le Canada.

Si vous êtes un réfugié parrainé par le secteur privé et que vous recevez votre visa de résident permanent avant le 18 mars 2021, vous pouvez toujours voyager pour le Canada.

Votre vol doit atterrir dans l’un des quatre aéroports internationaux canadiens de Montréal, Toronto, Calgary ou Vancouver. Et vous devez respecter les conditions de quarantaine obligatoires de 14 jours.

Arrivées par voie aérienne et terrestre

Si vous voyagez par voie aérienne, vous devez passer un test de dépistage de la COVID-19 à votre arrivée. Vous devez séjourner dans un hôtel approuvé par le gouvernement pendant trois nuits en attendant les résultats de votre test. Les hôtels sont payés par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

Après le 22 février 2021, tous les voyageurs devront également passer un autre test de dépistage de la COVID-19 vers la fin de leur période de quarantaine de 14 jours.

Si vous avez un test positif à la COVID-19, vous serez transféré dans un établissement de l’Agence de la santé publique du Canada.

Tous les voyageurs doivent fournir leurs coordonnées et leurs plans de quarantaine avant de traverser la frontière ou d’embarquer sur un vol à destination du Canada par l’entremise d’ArriveCAN.

Les réfugiés parrainés peuvent fournir des renseignements ArriveCAN à leur arrivée au Canada, si cela n’a pas été fait avant leur départ.

Si vous ne respectez pas ces règles, vous pourriez être passible de sanctions sévères, notamment des amendes ou des peines d’emprisonnement.

Cacher ce site