You are here

Le centre de visite supervisée que j'utilise a fermé en raison de la COVID-19. Que puis-je faire par rapport aux visites de mes enfants avec leur autre parent?

Question
Le centre de visite supervisée que j'utilise a fermé en raison de la COVID-19. Que puis-je faire par rapport aux visites de mes enfants avec leur autre parent?

Ces informations vous ont-elles été utiles?

Le centre de visite supervisée que j'utilise a fermé en raison de la COVID-19. Que puis-je faire par rapport aux visites de mes enfants avec leur autre parent?
Mis à jour le 
8 avril 2020
RÉPONSE

Les centres de visites supervisées de l'Ontario sont fermés en raison de la COVID-19. Cela veut dire que les visites et les échanges supervisés ne sont pas disponibles pour le moment.

Si vous avez une ordonnance de visite supervisée:

La sécurité de vos enfants est la plus importante. S'ils ne sont pas en sécurité avec l'autre parent, cela peut vouloir dire qu'il ne peut y avoir de visites pour l'instant. Mais vous devez en informer l'autre parent. Voir « Faire un plan » ci-dessous.

Si vous avez une ordonnance d'échanges supervisés de vos enfants:

Pensez à d'autres espaces publics ou privés sécuritaires où vous pouvez échanger vos enfants avec leur autre parent. Par exemple:

  • le parking d'un hôpital, de la police ou d'une caserne de pompiers où il y a du monde mais vous pouvez toujours rester éloigné physiquement
  • au bout de votre allée ou de celle de l'autre parent, le parent effectuant le dépôt restant dans son véhicule et l'autre parent restant à l'intérieur de la maison
  • demandez à un autre adulte de venir à l'endroit où vous échangez les enfants pour servir de témoin, mais celui-ci doit garder une distanciation sociale, par exemple, en venant dans son propre véhicule
  • la pelouse chez un ami, un membre de la famille ou du domicile d'un voisin

Faire un plan:

Que vous ayez une ordonnance de visite ou d'échange supervisé, c'est une bonne idée de faire une ou plusieurs des actions suivantes:

  • Discutez de la situation avec l'autre parent par courriel ou SMS, si vous pouvez le faire en toute sécurité. Cela vous permet d'avoir une trace écrite de ce que vous vous êtes dit. Vous pouvez également communiquer avec lui par l'intermédiaire d'une autre personne. Luke’s Place à des conseils sur la façon de communiquer en ligne avec un partenaire violent (disponible en anglais seulement).
  • Parlez à votre avocat, si vous en avez un. Vous devrez peut-être aller au tribunal pour établir un nouveau plan sur la façon dont vous échangerez vos enfants ou sur la façon dont vos enfants verront leur autre parent pendant que des services comme les centres de visites supervisées restent fermés.
  • Obtenez des conseils juridiques spécifiques à la situation du COVID-19 et au droit de la famille, si vous n'avez pas d'avocat.

S'assurer que vos enfants et vous soyez en sécurité est toujours la chose la plus importante.

Élaboré par Luke’s Place.

Parlez Français