Quelles sont les mesures d’urgence en Ontario en raison de la pandémie du COVID-19?Mis à jour mai 25

Le 8 avril 2021, l’Ontario a déclaré une troisième situation d’urgence avec un ordre de «rester à la maison» qui signifie que les gens doivent rester chez eux. De plus, d’autres restrictions sont entrées en vigueur le 17 avril 2021. Le 21 mai 2021, l’Ontario a annoncé un plan de déconfinement en trois étapes. La province restera à chaque étape durant 21 jours. Le passage à l’étape suivante dépendra :

  • du nombre de personnes vaccinées, et
  • des indicateurs de santé publique et des soins de santé

On s’attend à ce que l’Ontario entame les étapes de la manière suivante:

  • Étape 1 pour le 14 juin: reprise des activités de plein air avec de petits groupes de personnes et certains commerces de vente au détail
  • Étape 2: élargir les activités en plein air et reprendre les activités à l’intérieur avec de petits groupes de personnes portant un couvre-visage
  • Étape 3: élargir les activités à l’intérieur

Ces dates peuvent changer. Pour plus d’informations, veuillez lire ceci.

Si vous avez des questions sur le décret d’urgence, contactez le service de santé publique de votre collectivité.

Ordre de rester à la maison en vigueur

Vous ne pouvez quitter votre domicile que pour certaines raisons comme :

  • acheter de la nourriture ou des médicaments;
  • rechercher des soins médicaux y compris vous faire vacciner;
  • aller au tribunal ou rencontrer un avocat;
  • faire du sport ou promener votre chien;
  • aller au travail si cela ne peut se faire de la maison;
  • aller à l’école.

Vous devez :

  • porter un masque à l’intérieur d’édifices autres que votre maison;
  • rester à au moins 2 mètres des autres lorsque vous êtes à l’extérieur.

Vous n’êtes pas autorisé à vous rassembler à l’intérieur avec des personnes qui ne sont pas de votre ménage. La seule exception concerne les personnes vivant seules, y compris les parents seuls. Ces personnes sont autorisées à choisir un autre ménage avec lequel elles peuvent socialiser à l’intérieur.

Les voyages du Manitoba ou du Québec vers l’Ontario sont restreints. Il y a quelques exceptions pour des choses comme:

  • se rendre au travail;
  • obtenir des soins médicaux ou des services sociaux;
  • transporter des marchandises;
  • faire valoir les droits autochtones ou issus de traités;
  • aller à votre résidence principale en Ontario ou déménager dans une nouvelle résidence principale en Ontario;
  • des raisons humanitaires ou de compassion, comme la fourniture de soins ou de services à une personne qui a besoin d’aide pour sa santé.

Écoles

Toutes les écoles offrent un apprentissage en ligne. L’ouverture des écoles n’est actuellement pas prévue.

Commerces

Les commerces tels que les épiceries, les dépanneurs et les pharmacies peuvent ouvrir leurs portes pour des achats en personne à une capacité maximale de 25%. Les magasins à rabais et à grande surface ne peuvent ouvrir pour les achats en personne qu’à une capacité maximale de 25% pour les articles «essentiels» tels que les produits d’épicerie, les médicaments, les fournitures pour animaux de compagnie, les fournitures scolaires et les produits d’entretien ménager.

Certains commerces doivent fermer. Cela comprend les services de soins personnels tels que les salons de coiffure et les cinémas. D’autres commerces non essentiels ne peuvent ouvrir que pour le ramassage et la livraison en bordure de trottoir durant certaines heures.

Vous pouvez trouver une liste complète des lieux autorisés à ouvrir ici.

Amendes pour infraction à ces mesures

Tout agent des infractions provinciales peut vous aborder et vous demander de vous identifier, s’il a des motifs « raisonnables et probables » de croire que vous enfreignez les règles. Il peut également arrêter les rassemblements de groupe et demander aux invités de quitter les lieux.

Les agents des infractions provinciales sont :

  • les agents de police;
  • les gendarmes des Premières Nations;
  • les gendarmes spéciaux;
  • les agents d’application des règlements municipaux.

On ignore si la police et les agents des infractions provinciales peuvent vous arrêter dans la rue ou au volant et vous demander de donner votre adresse et la raison de votre présence hors de votre domicile.

Si vous êtes surpris à enfreindre les mesures, la police peut vous accuser d’une ou de plusieurs infractions provinciales. L’agent peut vous donner une contravention ou une assignation au tribunal. La peine minimale pour chaque infraction est une amende de :

  • 750 $ ou
  • 1 000 $, si vous essayez d’empêcher l’agent de vous donner une contravention à vous ou à quelqu’un d’autre.

La peine maximale pour chaque infraction est d’un an d’emprisonnement ou d’une amende pouvant atteindre 100 000 $.

Si vous continuez d’enfreindre les règles, vous pouvez être accusé d’une infraction distincte pour chaque jour où vous n’avez pas respecté les mesures.

Sachez que de nombreuses municipalités ont également adopté leurs propres règlements administratifs avec des amendes pouvant être différentes des montants provinciaux.

Cacher ce site