Quels sont mes droits si je ne parle pas l’anglais ou le français?

La Charte canadienne des droits et libertés protège votre droit à l’assistance d’un interprète si vous ne comprenez pas l’anglais ou le français. Les services d’interprétation pour les affaires pénales et les causes portant sur la protection d’un enfant sont offerts dans toutes les langues.

Vous avez droit à l’assistance d’un interprète chaque fois que vous comparaissez, que ce soit pour votre , votre ou votre .

Si l’un de vos témoins ou une éventuelle a de la difficulté à comprendre l’anglais ou le français, vous pouvez aussi demander les services d’un interprète judiciaire.

Le gouvernement paie des interprètes agréés pour aider les personnes lors des procédures judiciaires. Vous n’avez rien à débourser.

Cacher ce site