Ai-je droit à l’assurance-emploi si mon employeur m’a congédié parce que j’ai fait quelque chose de mal?

Les règles de l'assurance-emploi (AE) ont été modifiées en raison de la COVID-19. À compter du 26 septembre 2021, vous n'avez besoin que de 420 heures d' pour être admissible aux prestations régulières et aux prestations spéciales. Cette nouvelle règle durera au moins jusqu'au 24 septembre 2022.

Vous n'avez pas droit à l'assurance-emploi si vous avez été renvoyé pour , c'est-à-dire parce que vous avez intentionnellement enfreint les règles de votre emploi. Inversement, une faute accidentelle n'est pas considérée comme de l'inconduite.

Voici quelques exemples d'inconduite :

  • Menacer quelqu'un ou avoir un comportement violent.
  • Détruire des biens intentionnellement.
  • Arriver en retard ou s'absenter sans permission.
  • Désobéir à une consigne de votre patron.

L'inconduite doit être la véritable raison de votre congédiement. Par exemple, votre employeur ne peut utiliser un événement survenu il y a plusieurs mois comme excuse pour vous mettre à pied s'il n'y a pas assez de travail aujourd'hui.

Il est préférable de demander des prestations d'assurance-emploi même si vous n'êtes pas certain d'être admissible. Vous pourriez obtenir des prestations même si votre employeur dit que vous avez été congédié parce que vous avez fait quelque chose de mal. Vous pouvez écrire une lettre expliquant votre version des faits et l'envoyer avec votre demande d'assurance-emploi. Le personnel de Service Canada déterminera si vous avez été renvoyé pour inconduite ou non.

Cacher ce site