You are here

Je m'apprête à devenir parent. Ai-je droit à l'assurance-emploi?

Je m'apprête à devenir parent. Ai-je droit à l'assurance-emploi?
Cette question comprend une réponse et 5 étapes
1
2
3
4
5
Mis à jour le 
24 septembre 2019
RÉPONSE

Si vous vous apprêtez à devenir parent et souhaitez recevoir de l'argent durant votre congé, vous pourriez être admissible à l'assurance-emploi.

Il existe deux types de congés et de prestations d'assurance-emploi pour les nouveaux parents :

  • les prestations de maternité;
  • les prestations parentales.

Vous n'avez pas droit à des prestations supplémentaires :

  • en cas de naissance multiple (jumeaux, triplets);
  • si vous adoptez plus d'un enfant à la fois.

Prestations de maternité

Les femmes qui ont eu un enfant récemment, ou qui choisissent d'arrêter de travailler ou sont forcées de le faire à cause de leur grossesse ont droit à des prestations de maternité pendant une période maximale de 15 semaines. Seule la mère biologique peut prendre le congé de maternité.

Si vous travaillez pendant que vous recevez des prestations de maternité, la somme exacte que vous gagnez est déduite de vos prestations.

Prestations parentales

Les parents s'occupant d'un nouveau-né, d'un enfant adopté ou d'un enfant qu'ils comptent adopter ont droit à des prestations parentales. Les deux parents peuvent présenter une demande, mais si celle-ci est approuvée, ils doivent se partager les semaines de congé parental.

Les parents peuvent recevoir les prestations standards pour un maximum de 35 semaines ou choisir de recevoir le même montant total des prestations parentales prolongées pour un maximum de 61 semaines.

Si l'enfant est né ou a été placé aux fins d'adoption le 17 mars 2019 ou après cette date, les parents peuvent bénéficier de 5 semaines supplémentaires de prestations standards ou de 8 semaines supplémentaires de prestations prolongées.

Les parents biologiques peuvent recevoir les prestations parentales à compter de la date de naissance de l'enfant. Les parents qui ont adopté ou qui comptent adopter un enfant reçoivent habituellement les prestations à partir de la date où l'enfant est placé sous leur garde.

Si vous travaillez pendant que vous touchez des prestations parentales, vous pouvez conserver une partie de l'argent que vous gagnez. C'est ce qu'on appelle une « exemption de gains ».

Congé sans paie

Si vous êtes enceinte, vous pouvez également prendre un congé sans paie sans perdre votre emploi. C'est ce qu'on appelle un congé autorisé. Si vous n'êtes pas le parent biologique, ou si vous comptez adopter un enfant, il existe un autre type de congé sans paie. Ces congés non rémunérés relèvent de la Loi sur les normes d'emploi plutôt que de l'assurance-emploi.

Parlez Français