You are here

Je n'étais pas au travail quand je me suis blessé. Pourrait-il quand même s'agir d'une blessure professionnelle?

Question
Je n'étais pas au travail quand je me suis blessé. Pourrait-il quand même s'agir d'une blessure professionnelle?
En savoir plus sur le sujet
Éducation juridique communautaire Ontario (CLEO)
Bureau des conseillers des travailleurs
La Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents de travail (CSPAAT)
La Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents de travail (CSPAAT)

Ces informations vous ont-elles été utiles?

Je n'étais pas au travail quand je me suis blessé. Pourrait-il quand même s'agir d'une blessure professionnelle?
Cette question comprend une réponse et 5 étapes
1
2
3
4
5
Mis à jour le 
22 mars 2018
RÉPONSE

Vous êtes « au travail » si :

  • vous faites quelque chose qui profite à votre employeur ou qui l’aide;
  • vous êtes dans un endroit contrôlé ou supervisé par votre employeur.

Exemples :

  • Vous êtes dans une aire commune, une voie d’accès ou un parc de stationnement contrôlé ou supervisé par votre employeur.
  • Vous conduisez vers votre lieu de travail, si votre journée de travail commence au moment d’entrer dans votre voiture.
  • Vous voyagez entre votre logement et votre lieu de travail, et le mode de transport est fourni par votre employeur. C’est parfois le cas pour les travailleurs agricoles migrants et les gens qui travaillent dans des mines isolées.
  • Vous quittez votre lieu de travail pour aller chercher quelque chose dont vous avez besoin pour travailler, comme des fournitures ou des outils.

Vous pourriez aussi être « au travail » si :

  • vous travaillez à la maison, et c’est là que vous travaillez normalement;
  • vous travaillez à la maison à la demande de votre employeur.

Prenez des notes

Si vous vous blessez à l’extérieur de votre lieu de travail, prenez des notes détaillées, comme pour n’importe quelle autre blessure professionnelle. Il est recommandé de le faire sans tarder et d’y inclure les dates des événements.

N’oubliez pas de préciser où vous étiez et pourquoi. Par exemple, décrivez :

  • ce que vous faisiez qui profite à votre employeur ou qui l’aide;
  • ce qui fait que votre employeur avait un certain contrôle sur l’endroit où vous étiez.

Pour en savoir plus, consultez l’étape 1.

Parlez Français