You are here

Je n'ai pas eu d'accident, mais je crois m'être blessé au travail. Que dois-je faire?

Question
Je n'ai pas eu d'accident, mais je crois m'être blessé au travail. Que dois-je faire?
En savoir plus sur le sujet
Éducation juridique communautaire Ontario (CLEO)
Bureau des conseillers des travailleurs
La Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents de travail (CSPAAT)
La Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents de travail (CSPAAT)

Ces informations vous ont-elles été utiles?

Je n'ai pas eu d'accident, mais je crois m'être blessé au travail. Que dois-je faire?
Cette question comprend une réponse et 4 étapes
1
2
3
4
Mis à jour le 
22 mars 2018
RÉPONSE

Certaines blessures et certains handicaps prennent du temps à apparaître. Ils pourraient être liés à votre travail si celui-ci en est la cause ou les aggrave.

Dans cette catégorie, on trouve :

  • les lésions dues aux mouvements répétitifs, causées par la surutilisation d’une partie du corps;
  • les maladies professionnelles, comme le cancer des poumons, les maladies du cœur ou la perte auditive;
  • les allergies, l’asthme, les irritations de la peau et d’autres symptômes causés par les conditions de travail;
  • les blessures psychologiques causées par un événement bouleversant ou une blessure physique au travail;
  • un stress traumatique, comme être victime de violence physique ou témoin d'un accident mortel;
  • un stress chronique, comme être victime de harcèlement commis par un superviseur ou un collègue;
  • la réapparition d’une ancienne blessure;
  • un problème de santé qui empire à cause du travail, comme l’arthrite.

Prenez des notes

Notez vos symptômes ainsi que le moment où ils apparaissent et la façon dont ils se présentent.

Cela pourrait vous aider à comprendre ce qui cause ou aggrave votre blessure ou vos symptômes.

Parlez-en à votre médecin

Si vous parlez de vos symptômes à votre médecin, il pourrait vous demander s’ils sont liés à votre travail.

Vous n’en êtes peut-être pas sûr. Pour le découvrir, votre médecin et vous devriez vous pencher en détail sur vos tâches au travail.

Parlez-en à votre superviseur et à votre employeur

Si vous ou votre médecin pensez que votre travail pourrait être en train d’aggraver votre blessure, dites-le tout de suite à votre superviseur.

Votre employeur pourrait être en mesure de changer la façon dont vous travaillez pour que vous vous sentiez mieux ou que vos symptômes disparaissent.

Il devrait par ailleurs pouvoir vous donner de l’information sur vos tâches et votre lieu de travail que vous pourrez transmettre à votre médecin ou à votre spécialiste.

Parlez Français