Mon employeur veut que je passe une «évaluation» des blessures. Que devrais-je faire?

Votre employeur pourrait vous demander de passer une évaluation médicale si vous :

  • devez vous absenter du travail à cause d’une blessure professionnelle;
  • travaillez, mais n’avez pas repris vos tâches habituelles.

L’évaluation sert à déterminer ce que vous pouvez faire au travail. Si c’est l’employeur qui en fait la demande, il doit payer les coûts correspondants et toute dépense liée à vos déplacements, comme les frais de stationnement.

Si votre employeur ne vous a pas dit pourquoi il demandait une évaluation, posez-lui la question. Vous pourriez y aller si vous pensez que ce serait utile.

Vous hésitez? Demandez à votre médecin si une évaluation pourrait vous servir ou si votre état de santé le permet. Par exemple, votre employeur veut vous faire passer un test pour savoir quel poids vous pouvez soulever (une évaluation des capacités fonctionnelles), mais votre médecin croit que vous n’êtes pas encore prêt à soulever quoi que ce soit.

Si vous ne voulez pas passer l’évaluation

Si vous ne voulez pas passer l’évaluation, dites-le à votre employeur.

Celui-ci pourrait alors demander à la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT) de décider si c’est obligatoire. Donc, si vous dites à votre employeur que vous ne voulez pas y aller, précisez pourquoi. Dites-le aussi à la CSPAAT.

Parfois, l’employeur demande une évaluation parce que le médecin n’a pas fourni assez d’information sur la blessure et sur les restrictions qu’elle vous impose. Demandez à votre médecin de lui donner des précisions; votre employeur pourrait changer d’idée.

Par contre, si la CSPAAT juge que vous devez passer l’évaluation et que vous ne le faites pas, vos prestations pourraient être réduites ou annulées. À ce sujet, consultez l’étape 3.

Cacher ce site