Que dois-je faire pour changer nos politiques de sécurité au travail?

Vous avez le droit de donner votre avis sur les politiques de sécurité de votre lieu de travail.

Délégué à la santé et à la sécurité

Si votre lieu de travail compte entre 6 et 19 travailleurs, il doit y avoir un délégué à la santé et à la sécurité. Cette personne est choisie par vous et les autres travailleurs. Ce doit être un travailleur aussi, et non un membre de la direction.

Le rôle du délégué est de régler les problèmes de sécurité au travail. Pour ce faire, il :

  • relève les problèmes de sécurité;
  • recommande des solutions à l’employeur;
  • inspecte le lieu de travail au moins une fois par mois.

Vous pouvez lui parler n’importe quand de vos problèmes ou questions concernant la sécurité.

Vous pouvez aussi présenter vos idées à votre superviseur.

Comité mixte sur la santé et la sécurité au travail

Dans un lieu de travail qui compte 20 travailleurs ou plus, il y doit avoir un comité mixte sur la santé et la sécurité au travail.

Ce comité doit se composer d’au moins deux personnes, dont l’une est choisie par les travailleurs, et l’autre par l’employeur. La personne choisie par les travailleurs est celle qui les représente au sein du comité.

Au moins deux membres du comité mixte sur la santé et la sécurité au travail doivent suivre une formation pour devenir membres agréés. Cette formation explique aux participants la Loi sur la santé et la sécurité au travail et leurs responsabilités.

Votre représentant veille à la sécurité de votre lieu de travail. Vous pouvez discuter avec lui si vous avez des questions concernant la sécurité ou si vous voulez :

  • faire changer les politiques de sécurité de votre lieu de travail;
  • avoir plus de formation;
  • obtenir d’autres types d’équipement.

Absence de délégué

Si votre lieu de travail compte cinq travailleurs régulièrement employés ou moins, il n’est pas obligatoire de nommer un délégué à la santé et à la sécurité ou de créer un comité mixte sur la santé et la sécurité au travail.

Vous avez quand même le droit de participer à la création des politiques de sécurité.

Si vous avez des questions concernant la sécurité au travail, parlez-en à votre superviseur dès que possible.

Vous pouvez aussi parler à votre ou à votre association professionnelle, s’il y a lieu.

Cacher ce site