Que faire si je suis victime de harcèlement sexuel au travail?

Selon la loi, on parle de harcèlement sexuel quand une personne dit ou fait une chose de nature sexuelle :

  • alors qu'elle sait que cette chose est non voulue;
  • que toute personne raisonnable trouverait indésirable.

Le harcèlement sexuel peut prendre bien des formes, par exemple, il se produit quand une personne :

  • pose des questions liées au sexe ou force les autres à en parler;
  • fait des blagues de nature sexuelle;
  • fait des remarques ou des blagues sur le genre, le corps ou l'orientation sexuelle de quelqu'un;
  • montre ou envoie des photos pornographiques ou sexuellement explicites;
  • touche ou fixe quelqu'un sans raison;
  • demande des câlins, des rendez-vous ou des faveurs sexuelles.

Le harcèlement sexuel peut prendre bien d'autres formes. Consultez le site de la Commission ontarienne des droits de la personne pour mieux comprendre et définir le harcèlement sexuel.

Lois contre le harcèlement

Il existe des lois qui vous protègent contre le harcèlement sexuel au travail.

Selon les lois ontariennes sur les droits de la personne, votre employeur ne doit pas faire de envers vous et doit agir si vous en subissez de la part d'autres employés.

Le harcèlement sexuel est une forme de discrimination fondée sur le sexe ou l'orientation sexuelle. Si vous êtes victime de harcèlement sexuel au travail, votre employeur peut être tenu légalement responsable de tout dommage que vous subissez, ce qui peut comprendre la détresse mentale et l'atteinte à la dignité.

Les lois du travail de l'Ontario vous protègent aussi contre le harcèlement sexuel d'une certaine façon. Si votre employeur ne fait rien pour mettre fin au harcèlement sexuel, vous pouvez vous sentir obligé de quitter votre emploi. Si c'est le cas, vous pourriez avoir droit à une , comme si vous aviez été congédié à tort. C'est ce qu'on appelle un «  ». Pour faire reconnaître un congédiement implicite, vous devez quitter votre emploi.

Vous pouvez aussi faire une plainte en matière de sécurité au travail. Votre employeur doit assurer un milieu de travail sécuritaire et enquêter sur les plaintes de au travail.

Chaque option a ses avantages et ses inconvénients, et les délais peuvent être différents. Consultez un avocat ou communiquez avec l'organisme Échange de ressources pour le harcèlement et l’agression sexuelle (ÉRHAS) pour décider quoi faire.

Cacher ce site