Puis-je parrainer mon conjoint ou partenaire s’il vit à l’étranger?

Vous pourriez avoir le droit de parrainer votre , ou en vue de sa résidence permanente si vous êtes :

  • citoyen canadien, ou
  • .

De plus, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) a une politique qui autorise les Indiens inscrits au sens de la Loi sur les Indiens à parrainer des membres de leur famille ou de leur parenté. Cette politique a été créée parce qu'il y avait un vide dans la loi.

Vous devez aussi :

  • avoir 18 ans ou plus, et
  • vivre au Canada, sauf si vous êtes citoyen canadien et pouvez démontrer que vous y habiterez quand votre conjoint ou partenaire deviendra résident permanent.

Il existe de nombreuses autres règles qui déterminent votre droit de parrainer quelqu’un, qui que ce soit. Vous devez entre autres répondre aux exigences sur les responsabilités financières et le statut. Par exemple, vous ne pouvez pas être un répondant si vous avez été déclaré coupable de certains crimes.

Cette question concerne les règles s'appliquant au parrainage d'un conjoint ou partenaire.

Si vous êtes une personne protégée

Si vous demandez le statut de résident permanent après avoir été accepté comme réfugié ou au Canada, vous pourriez avoir le droit d'inclure votre époux ou conjoint de fait dans votre demande.

Une personne protégée peut avoir le droit d'ajouter son époux ou conjoint de fait comme jusqu'à un an après avoir obtenu sa résidence permanente.

À noter qu'il n'y a pas d'exigences financières à respecter pour parrainer votre partenaire.

Demander de l’aide

Les règles sur le parrainage sont complexes.

S'il y a quelque chose dont vous n'êtes pas certain, demandez de l’assistance juridique. Un organisme communautaire pourra vous renseigner ou vous aiguiller vers la bonne ressource.

Cacher ce site