Dans quelles circonstances devrais-je modifier mon testament?

Il est préférable de réviser votre testament régulièrement, à intervalles de quelques années, pour voir s’il doit être modifié en raison de changements dans votre situation ou dans vos volontés.

Par exemple, il est très important de réviser votre testament si :

  • vous avez vécu un grand changement dans votre vie, comme :
    • un mariage;
    • une séparation ou un divorce;
    • l’arrivée d’un de fait;
    • l’arrivée d’un enfant;
  • votre situation financière a beaucoup changé;
  • le fiduciaire de votre succession est décédé, ou sa situation a changé;
  • vous voulez ajouter ou retirer un bénéficiaire.

Révisez votre testament pour vous assurer qu’il correspond toujours à vos dernières volontés. Vérifiez aussi qu’il tient compte des biens et des dettes que vous avez en ce moment. Si ce n’est pas le cas, vous devez le modifier.

Vous ne pouvez pas modifier votre testament déjà signé en écrivant directement dessus. Pour le modifier, il faut absolument :

Un codicille est un document juridique distinct qu’on prépare de la même façon qu’un testament, habituellement pour apporter de petits changements au testament. On peut en faire un par exemple pour ajouter ou retirer un bénéficiaire, ou encore pour modifier le montant d’un legs pécuniaire.

Vous pouvez modifier votre testament n’importe quand, à condition d’être . Autrement dit, vous devez savoir :

  • pourquoi vous faites un testament;
  • quelle est la valeur de vos biens;
  • quelles personnes à charge désigner comme bénéficiaires.

Votre testament pourrait être contesté si vous le rédigez alors que vous n’êtes pas , ou si aucune de vos personnes à charge ne s’y trouve.

Demandez de l’assistance juridique

Vous feriez bien de parler à un spécialiste en droit successoral avant de modifier votre testament ou d’en faire un nouveau. Ce dernier pourra vous expliquer dans quels cas vous devez faire un nouveau testament et ce qui pourrait arriver si vous ne le faites pas.

Si votre succession risque d’être imposante ou complexe, il est aussi recommandé de parler à un spécialiste en droit successoral, de même qu’à un conseiller financier.

Cacher ce site