You are here

Quels sont les points à considérer pour faire mon testament?

Quels sont les points à considérer pour faire mon testament?
Cette question comprend une réponse et 5 étapes
1
2
3
4
5
Mis à jour le 
31 octobre 2019
RÉPONSE

Une fois que vous avez pris la décision de faire un testament, il vous faut réfléchir aux questions suivantes :

  • Qui sera le fiduciaire de votre succession, c'est-à-dire la personne à qui vous faites confiance pour suivre les instructions laissées dans votre testament?
  • Qui seront vos bénéficiaires, c'est-à-dire les personnes et organisations auxquelles vous voulez laisser vos biens?
  • Qui s'occupera de vos enfants de moins de 18 ans?
  • Qui s'occupera des biens que vous laissez à vos enfants de moins de 18 ans?
  • À qui voulez-vous donner certains biens de grande valeur monétaire ou sentimentale (bijoux, voitures, etc.)?
  • Comment se dérouleront vos funérailles?

Si vous avez un conjoint, vous ne pouvez pas faire un seul testament pour le couple. Chaque personne doit avoir son propre testament.

Qui peut faire un testament?

Pour faire votre testament, vous devez être mentalement capable. Autrement dit, vous devez savoir :

  • pourquoi vous faites un testament;
  • quelle est la valeur de vos biens;
  • quelles personnes à charge désigner comme bénéficiaires.

Votre testament pourrait être contesté si vous le rédigez alors que vous n'êtes pas mentalement capable ou si aucune de vos personnes à charge ne s'y trouve. Les personnes à charge sont celles dont vous êtes financièrement responsable ou dont la loi vous rend financièrement responsable au cours de votre vie.

Vous devez aussi être âgé d'au moins 18 ans pour faire un testament, à moins que vous ne soyez :

  • légalement marié;
  • un membre des Forces armées canadiennes;
  • un marin.

Demandez de l'assistance juridique

Vous pouvez faire votre testament vous-même, mais il est recommandé de parler à un spécialiste en droit successoral avant de commencer. Celui-ci pourra vous aider à suivre toutes les règles concernant les testaments et à vous faire un plan successoral qui répondra à vos besoins.

Par exemple, il peut vous montrer comment réduire les frais d'homologation si vous devez inclure des personnes à charge dans votre testament, et vous expliquer ce qui arrivera si un bénéficiaire décède avant vous.

Si votre revenu est faible, vous pourriez avoir droit à l'aide de l'organisme Wills Clinic at The 519 (disponible en anglais seulement) ou aux services d'aide juridique pour les personnes âgées de l'Université Queen's (disponible en anglais seulement). Vous pouvez aussi appeler la clinique d'aide juridique de votre secteur pour savoir si elle offre des services d'aide pour la rédaction de testaments. Si votre cas est simple, pensez aux organisations comme Axess Law, (disponible en anglais seulement), qui offrent des services juridiques à faible coût.

Si votre succession risque d'être imposante ou complexe, vous feriez mieux de parler à un conseiller financier, de même qu'à un spécialiste en droit successoral.

Parlez Français