2. Demandez un droit de visite au préposé de la société d'aide à l'enfance

Trouver des services

Mauvais traitements et violence familiale - Maltraitance et négligence envers les enfants

Ces informations vous ont-elles été utiles?

Dites-nous pourquoi

En envoyant ce formulaire, vous acceptez notre déclaration de confidentialité.

Que dois-je faire pour obtenir un droit de visite si une société d'aide à l'enfance me retire mon enfant?
Cette question comprend une réponse et 5 étapes
1
2
3
4
5

2. Demandez un droit de visite au préposé de la société d'aide à l'enfance

Vous devez demander un droit de visite au préposé de la société le plus rapidement possible. Vous pouvez essayer de le faire lorsqu'il vient chercher votre enfant.

Si vous ne l'avez pas fait à ce moment-là, appelez le préposé pour planifier une rencontre. Si vous ne vous souvenez plus de son nom, demandez à la personne qui vous répond de le trouver pour vous.

Vous devez appeler en semaine, entre 9 h et 17 h. Si ce n'est pas possible, laissez un message avec vos coordonnées.

Si la société ne vous accorde pas autant de visites que vous souhaitez ou si vous voulez qu'elles se déroulent différemment, discutez-en avec le préposé; vous pourriez convenir d'un autre horaire. Si la société veut savoir comment se passent les visites, vous pourriez convenir d'une rencontre où une partie est surveillée et l'autre non, par exemple, lorsque vous amenez votre enfant au restaurant, au parc ou au centre commercial. Demandez au préposé quelles options s'offrent à vous.

Si vous avez un avocat, il est important qu'il connaisse votre droit de visite et les modifications qui y sont apportées. Vous pouvez aussi lui demander de parler à la société en votre nom.

Même si la société vous accorde un droit de visite, vous pourriez demander au tribunal de rendre une ordonnance de visite. Si vous avez une telle ordonnance, la société doit s'adresser de nouveau au tribunal pour faire modifier ou annuler votre droit de visite.

Si vous n'aimez pas votre plan de visite

Même si vous êtes insatisfait du droit de visite que vous accorde la société, vous devez l'accepter. Ce droit vous permet d'entretenir la relation, ce qui est très important pour montrer à votre enfant, à la société et au tribunal que vous vous souciez de l'enfant et que vous voulez garder contact.

Vous pouvez demander au tribunal de modifier votre droit de visite lors de votre première comparution.

Autres ressources

Association ontarienne des sociétés de l'aide à l'enfance
Mis à jour le 31 août 2018

Parlez Français