2. Laissez le préposé parler à votre enfant

Que faire si une société d'aide à l'enfance veut me parler ou parler à mon enfant?
Cette question comprend une réponse et 5 étapes
1
2
3
4
5

2. Laissez le préposé parler à votre enfant

Le préposé est autorisé à parler à votre enfant de n'importe quel sujet qu'il juge important. Il n'a pas besoin de votre permission.

Si vous refusez que votre enfant lui parle, le préposé pourrait penser que vous essayez de cacher quelque chose. Il pourrait alors décider de lui parler seul à l'école, à la garderie ou ailleurs.

Il est parfois gênant pour un enfant de se faire interroger ailleurs, comme à l'école. Si c'est quelque chose qui vous inquiète, demandez au préposé s'il peut parler à votre enfant à la maison.

En général, le préposé discute avec le parent et l'enfant séparément, mais il pourrait choisir de discuter avec vous deux en même temps.

Ne dites pas à votre enfant quoi dire au préposé. Encouragez-le à se détendre et à dire la vérité.

Prévenez le préposé si votre enfant a des problèmes de communication ou des retards du développement, par exemple s'il a un trouble de la parole ou un trouble d'apprentissage qui pourrait influer sur sa façon de communiquer avec le préposé. Ce dernier doit tenir compte de l'âge et des capacités langagières de l'enfant à qui il s'adresse.

Le préposé doit noter ce que vous ou votre enfant lui dîtes. Cette information peut être utilisée en cour ultérieurement. Vous pouvez lui demander une copie de ses notes.

Autres ressources

Éducation juridique communautaire Ontario (CLEO)
Mis à jour le 31 août 2018

Parlez Français