3. Évaluez vos options

Trouver des services

Mauvais traitements et violence familiale - Violence conjugale

Ces informations vous ont-elles été utiles?

Dites-nous pourquoi

En envoyant ce formulaire, vous acceptez notre déclaration de confidentialité.

Devrai-je quitter le Canada si je mets fin à ma relation avec mon partenaire violent?
Cette question comprend une réponse et 5 étapes
1
2
3
4
5

3. Évaluez vos options

Les options qui s'offrent à vous dépendent de votre statut d'immigrant au Canada.

Demande de parrainage en cours

Votre partenaire vous a peut-être parrainé dans la catégorie "des époux et conjoints de fait au Canada". Ce type de parrainage est aussi appelé « parrainage d'un époux ou d'un conjoint de fait à l'intérieur du Canada ».

Si votre partenaire décide de ne plus vous parrainer au moment où votre demande est en traitement, vous ne pourrez pas obtenir un statut de résident permanent dans cette catégorie. Vous pourriez être forcé de quitter le Canada si c'est le seul statut d'immigrant que vous ayez qui vous permette de rester au Canada. Toutefois, si vous avez un autre statut, par exemple si vous possédez un permis de travail, d'études ou de visiteur valide, vous ne serez pas forcé de partir.

Communiquez avec un avocat sur les options que vous avez.  Vous pourriez encore être admissible à faire une demande de résidence permanente en fonction de vos compétences linguistiques, de vos études, de vos antécédents professionnels et de vos perspectives d'emploi, ou pour des raisons d'ordre "humanitaire". Pour en savoir plus sur la demande pour considérations d'ordre humanitaire, consultez l'étape 4.

Si vous avez un statut temporaire ou aucun statut

Vous avez un statut temporaire si vous :

  • avez un permis de travail
  • avez un permis d'études
  • avez un visa de visiteur

Vous pourriez être sans statut si votre statut temporaire a expiré ou si votre demande d'asile a été refusée ou son désistement a été prononcée.

Communiquez avec un avocat sur les options que vous avez. Vous devez agir rapidement. Par exemple, vous pourriez peut-être encore avoir le temps de « restaurer » votre statut s'il a récemment expiré. Ou, vous pourriez être en mesure de demander la résidence permanente pour des considérations d’ordre "humanitaire". Pour en savoir plus sur la demande pour considérations d'ordre humanitaire, consultez l'étape 4.

Ressources additionnelles

Pour connaître les répercussions de la violence familiale sur votre statut d'immigrant, consultez les ressources suivantes :

Mis à jour le 31 août 2017

Parlez Français