Que faire si une société d’aide à l’enfance veut me parler ou parler à mon enfant?

4. Attendez que la société d’aide à l’enfance termine son enquête

Après avoir analysé tous les faits, le préposé de la doit déterminer si votre enfant a besoin de protection, c’est-à-dire s’il a été ou est à risque de subir des préjudices à cause de quelque chose que vous ou un autre avez fait ou n’avez pas fait.

Si le préposé croit que votre enfant n’a pas besoin de protection, il fermera le dossier. Il vous enverra normalement une lettre pour vous en aviser.

Il pourrait aussi vous donner de l’information sur les services offerts dans votre secteur qui pourraient vous être utiles.

Au contraire, si le préposé croit que votre enfant a besoin de protection, il doit déterminer quelles mesures prendre pour le protéger de tout préjudice réel ou potentiel. Il peut :

Cacher ce site