J’ai été victime d’un acte criminel. Puis-je obtenir de l’aide financière pour couvrir les dépenses associées à cet acte?

1. Déterminez si vous êtes admissible

Les règles d’admissibilité sont très strictes. Dans la plupart des cas, pour accéder au Programme d’intervention rapide+ auprès des victimes (PIRV+), vous devez :

  • avoir été victime d’un violent commis en Ontario;
  • vivre en Ontario;
  • signaler le crime;
  • prouver que vous n’avez pas les moyens d’assumer les dépenses et qu’aucun autre programme financé par l’État ne peut répondre à vos besoins.

Types de crimes violents

Voici quelques exemples de crimes violents :

  • grave;
  • ;
  • mauvais traitements envers un enfant;
  • ;
  • mauvais traitements envers un aîné;
  • meurtre ou tentative de meurtre;
  • violence conjugale;
  • traite de personnes;
  • crime haineux.

Le programme s’adresse à vous si vous êtes la victime, un membre de sa famille immédiate ou un témoin. Si vous avez moins de 16 ans, votre parent ou tuteur peut faire la demande pour vous.

Signaler l’acte criminel

Vous devez signaler l’ à la police.

Si vous êtes un enfant victime de mauvais traitements, vous pouvez le signaler à une agence de protection de l’enfance.

Si vous avez été victime de violence conjugale, d’une agression sexuelle, de la traite de personnes, de harcèlement criminel, de mauvais traitements envers un aîné ou d’un crime haineux, vous pouvez le signaler à un organisme communautaire d’aide aux victimes, comme :

Les règles d’admissibilité sont très strictes. Par exemple, un adulte qui a subi une agression sexuelle étant enfant et qui l’a signalé à la police ou aux services sociaux plus de 90 jours après l’incident n’est pas admissible.

De même, à l’exception des victimes directes de la traite de personnes, les personnes qui sont aussi accusées par la police d’une en lien avec le crime en question ne peuvent pas profiter du PIRV+. Dans les cas de violence conjugale, par exemple, il arrive que les deux partenaires soient accusés par la police. Si c’est votre cas, vous ne pourrez pas accéder aux services.

Fonds insuffisants

La plupart du temps, vous devez prouver :

  • que vous n’avez pas les moyens d’assumer les dépenses pour lesquelles vous demandez l’aide du PIRV+;
  • qu’aucun autre programme financé par l’État ne peut répondre à vos besoins.

Les règles sont différentes selon que vous demandez de l’aide en lien avec une blessure grave, le meurtre d’un membre de votre famille immédiate ou la traite de personnes.

Cacher ce site