Quels sont mes droits si la police croit que je conduis sous l’effet de la drogue?

2. Allez au poste de police pour passer les tests de dépistage de drogues

Au poste de police, un expert en reconnaissance des toxicomanes vous fera passer d’autres tests, dont des exercices de coordination semblables à ceux du test de sobriété normalisé sur le terrain. L’expert vérifiera aussi :

  • votre tension artérielle;
  • votre température corporelle par la bouche;
  • votre pouls;
  • la dilatation de vos pupilles selon l’éclairage;

Il examinera tous vos résultats aux tests. S’il conclut que vous avez les par une certaine drogue, il identifiera cette drogue, et vous serez accusé de conduite avec facultés affaiblies. Il peut vous demander de lui donner un échantillon de sang, d’urine ou de salive pour confirmer la présence de cette drogue.

Refuser de passer les tests de dépistage de drogues est une criminelle; vous serez accusé de . Le tribunal déterminera si vous aviez un motif raisonnable de refuser. Toutefois, un tel motif est difficile à démontrer.

Si vous êtes d’avoir refusé d’obtempérer à un ordre de la police, vous recevrez une amende minimale de 2 000 $ et une de conduire d’un an pour une première infraction. Une deuxième infraction prévoit une minimale de 30 jours de prison.

Mieux vaut passer les tests de dépistage de drogues si la police vous le demande.

Vous avez le droit de consulter un avocat avant de passer les tests de dépistage de drogues au poste de police. Vous avez aussi le droit de garder le silence si la police vous pose des questions.

Cacher ce site