2. Informations sur les tests d'évaluation des drogues

Quelles sont les règles entourant la conduite et la consommation du cannabis?
Cette question comprend une réponse et 5 étapes
1
2
3
4
5

2. Informations sur les tests d'évaluation des drogues

La police peut vous demander de passer des tests si elle pense que vous consommez du cannabis au volant. Par exemple, elle peut exiger que vous fassiez un test de sobriété normalisé sur le bord de la route si, elle soupçonne que vous avez des drogues dans votre organisme. Elle peut vous demander de vous tenir sur une jambe ou de marcher en ligne droite. Ce test vérifie si votre consommation de drogue a affaibli votre capacité de conduire.

Vous n'avez pas le droit de parler à un avocat avant de passer le test de sobriété normalisé sur le terrain. Vous n'avez pas le droit de refuser un test de sobriété normalisé sur le terrain.

Dispositif de dépistage oral

Le gouvernement a approuvé un kit de quantification de salive et un lecteur pour tester la cocaïne et le THC. Il n'est pas encore disponible, mais les policiers commenceront bientôt à utiliser ces appareils pour tester votre salive pour le cannabis. Ils seront autorisés lors d'un contrôle routier légal, à exiger que vous leur donniez un échantillon de salive, s'ils pensent que le cannabis vous a affaibli.

Le gouvernement du Canada examine actuellement ces appareils et ceux approuvés pourront être utilisés en 2019.

Si, au cours d’un contrôle routier, la police pense que vous conduisez avec les facultés affaiblies par la drogue, elle peut demander un échantillon de salive. Elle doit avoir des motifs raisonnables de croire que vous avez les facultés affaiblies en fonction de choses qu'elle peut observer.

Par exemple, elle peut penser que vous conduisez avec les facultés affaiblies par la drogue si:

  • vos yeux sont rouges;
  • vous tremblez;
  • vous paraissez agité;
  • votre discours est décousu ou pas très normal.

Les dispositifs de dépistage salivaires sont précis. Ils ne coupent ni ne nuisent à votre corps. Ils détectent la présence de drogues dans la salive, semblables aux dispositifs utilisés pour détecter les taux d'alcool.

Si vous avez de la drogue dans votre salive, cela peut aider la police à avoir des motifs raisonnables de vous accuser d'une infraction. Si elle estime avoir des motifs raisonnables, elle peut demander une évaluation de reconnaissance de drogues ou un échantillon de sang au poste de police.

Autres ressources

Mis à jour le 17 octobre 2018

Parlez Français