J’ai été victime d’un acte criminel. Puis-je obtenir de l’aide financière pour couvrir les dépenses associées à cet acte?

2. Renseignez-vous sur les dépenses couvertes

Le Programme d’intervention rapide+ auprès des victimes (PIRV+) couvre les coûts :

  • des funérailles;
  • du nettoyage de la scène de ;
  • des mesures d’urgence prises pour assurer la sécurité d’un domicile ou d’une personne (remplacement des fenêtres ou serrures brisées, installation d’un mécanisme de verrouillage ou de systèmes d’alarme aux fenêtres);
  • des séances de counseling ou des méthodes de guérison traditionnelles autochtones qui offrent un soutien à court terme, ainsi que du transport pour s’y rendre.

Des règles s’appliquent à chacune de ces catégories. Par exemple :

  • le nettoyage de la scène de crime se limite aux substances biologiques et dangereuses;
  • la sécurité du domicile ne comprend pas le remplacement des portes moustiquaires ou des portes de garage;
  • les conseillers privés doivent s’être soumis à une vérification des antécédents criminels dans les 5 dernières années et avoir souscrit un certain montant d’assurance professionnelle.

Les règles sont différentes selon que vous demandez de l’aide en lien avec une blessure grave, le meurtre d’un membre de votre famille immédiate ou la traite de personnes.

Le PIRV+ ne dédommage pas les victimes pour :

  • les souffrances et douleurs subies;
  • les pertes de revenus causées par l’.

Montant de l’aide financière

Le PIRV+ limite le montant accordé aux victimes. Par exemple :

  • 5 000 $ pour les funérailles;
  • 1 500 $ pour le nettoyage de la scène de crime;
  • 1 000 $ pour les mesures de sécurité d’urgence;
  • 1 000 $ pour le counseling (environ 10 séances).

Vous devez garder vos reçus pour prouver vos dépenses.

Cacher ce site