Si la police me détient ou m’arrête, suis-je obligé de répondre à ses questions?

3. Décidez si vous souhaitez répondre aux questions de la police

Dans la plupart des cas, vous n’êtes pas obligé de répondre aux questions de la police. Cependant, pour vous éviter d’être retenu longtemps, il peut être bon de lui donner votre identité. Par exemple :

  • Si la police recherche quelqu’un d’autre, lui montrer que vous n’êtes pas cette personne peut vous éviter une .
  • Si la police vous soupçonne d’avoir commis une et que vous refusez de donner votre identité, elle peut vous arrêter. Vous devrez alors rester au poste de police jusqu’à ce que votre identité soit connue ou comparaître au tribunal pour une .
  • Si la police vous soupçonne d’avoir commis une infraction mineure et que vous lui donnez votre identité, elle pourrait vous laisser partir sans vous arrêter. À la place, elle peut décider de vous faire signer une à une date précise au tribunal.

Si vous mentez au sujet de votre nom ou de votre adresse, vous pouvez être accusé d’ ou d’.

Cacher ce site