J’ai été victime d’un acte criminel. Puis-je obtenir de l’aide financière pour couvrir les dépenses associées à cet acte?

3. Faites votre demande au PIRV+

Si vous signalez un à la police ou à un organisme communautaire d'aide aux victimes, ces derniers vous dirigeront vers un fournisseur de services du Programme d’intervention rapide+ auprès des victimes (PIRV+).

Ce type d'organisme offre de l'aide en cas de crise et des services d'aiguillage. Il peut aussi vous aider à faire une demande au PIRV+.

Consultez le répertoire des services aux victimes pour trouver le fournisseur de services du PIRV+ le plus près, ou appelez la Ligne d'aide aux victimes au 1 888 579‑2888 ou au 416 314‑2447.

Puisqu'il s'agit d'un nouveau programme, certains aspects de son fonctionnement restent à clarifier, comme l'information à fournir et la marche à suivre pour présenter une demande.

Cela dit, vous feriez bien de :

  • noter la date de l'incident;
  • noter ce qui s'est passé;
  • prendre des photos de vos blessures;
  • noter en détail les blessures que vous avez subies;
  • noter les dates et raisons de vos visites chez un professionnel de la santé;
  • noter les médicaments ou traitements prescrits par un professionnel de la santé.

Conservez aussi une copie :

  • du rapport de police;
  • de tout dossier d'hôpital;
  • des reçus pour les dépenses et services que vous aimeriez faire rembourser par le PIRV+.

C'est le personnel du PIRV+ qui décide si vous êtes admissible et le montant que vous recevrez. Vous ne passerez pas devant un tribunal, mais il pourrait y avoir une entrevue.

Délais

Vous avez 45 jours après la date du pour demander au PIRV+ un financement pour des besoins immédiats, comme :

  • les dépenses de nettoyage de la scène de crime;
  • les dépenses d'urgence en lien avec la sécurité d'un domicile ou d'une personne.

Vous avez 6 mois après la date du crime pour demander un financement pour des séances de counseling ou des méthodes de guérison traditionnelles autochtones qui offrent un soutien à court terme.

Enfin, vous avez un an après la date du crime pour demander un financement pour les raisons suivantes :

  • L'acte criminel vous a causé une blessure grave.
  • Un membre de votre famille immédiate a été assassiné.
  • Vous êtes une victime de la traite de personnes.

Pour les enfants, les règles sont différentes.

Cacher ce site