Si je déclare faillite, que va-t-il se passer? Vais-je perdre ma résidence ou ma voiture?

4. Renseignez-vous sur le fonctionnement de la faillite

Il est important de comprendre tout le processus avant de déclarer . Discutez avec votre syndic de ce que la loi vous oblige à faire avant, pendant et après une faillite. Selon votre situation, vous pourriez être failli pendant un long moment.

Si vous déclarez faillite, plusieurs choses se produiront :

  • votre syndic vous aidera à vendre certains de vos avoirs pour rembourser vos ;
  • vous devrez participer à deux séances de counseling financier;
  • pour rembourser vos dettes, vous pourriez devoir vendre vos avoirs, comme votre résidence ou votre voiture;
  • vous devrez renoncer à toutes vos cartes de ;
  • si vous prévoyez emprunter plus de 1 000 $, vous devrez d'abord informer le prêteur de votre faillite;
  • vous devrez remettre des relevés mensuels de vos revenus et de vos dépenses à votre syndic;
  • vous aurez la pire cote de solvabilité possible (R9).

Vous pourriez aussi devoir :

  • faire des paiements de revenu excédentaire;
  • participer à une rencontre avec vos créanciers ou comparaître devant un tribunal de la faillite.

Si vous déclarez faillite, vous êtes protégé des créanciers qui essaient de récupérer leur argent directement auprès de vous. Pendant votre faillite :

  • vous n'aurez plus à rembourser vos dettes;
  • la plupart des poursuites intentées contre vous cesseront;
  • vos créanciers ne pourront pas communiquer avec vous pour récupérer leur argent.

Si vous faites tout ce que l'on attend de vous, vous obtiendrez généralement une  :

  • après neuf mois si vous n'avez aucun à faire;
  • après 21 mois si vous devez faire des paiements de revenu excédentaire.

Le processus de faillite prend fin lorsque le tribunal vous libère de la plupart de vos dettes. Cela signifie que la plupart de vos dettes seront effacées et que vous n'aurez plus à rembourser la majorité de vos créanciers.

Si vous faites tout ce que l'on attend de vous, vous obtiendrez généralement une d'office. Si vous n'obtenez pas une libération d'office, vous devrez vous adresser au tribunal pour être libéré de votre faillite.

Cacher ce site