Je m’apprête à devenir parent. Ai-je droit à l’assurance-emploi?

2. Déterminez quand vous voulez prendre votre congé

Il existe des règles sur les délais pour commencer à recevoir et continuer à recevoir des prestations de maternité et des prestations parentales.

Prestations de maternité

Seule la mère biologique peut recevoir les prestations de maternité. Vous pouvez recevoir les prestations de maternité un maximum de 12 semaines avant la date prévue ou réelle de votre accouchement, la première date étant retenue, et un maximum de 17 semaines après la date prévue ou réelle de votre accouchement, la date la plus tardive étant retenue.

Si votre bébé est hospitalisé, vous pouvez recevoir des prestations de maternité pendant une semaine supplémentaire pour chaque semaine qu’il passe à l’hôpital.

Habituellement, vous devez attendre une semaine après avoir perdu votre emploi avant de présenter la demande à l’AE. Mais pendant le COVID-19, vous n’avez pas à faire cela. Vous pouvez recevoir des prestations d’assurance-emploi dès le lendemain de la perte de votre emploi. Cette règle est temporaire et s’applique aux personnes qui présentent une demande d’AE entre le 31 janvier 2021 et le 25 septembre 2021.

Peu importe le moment où vous déposez votre demande de prestations de maternité, la première semaine est une période d’attente, durant laquelle vous ne recevrez aucune prestation. Autrement dit, bien que vous ayez droit à des prestations pendant 15 semaines, il vous faudra 16 semaines pour les obtenir.

Si vous étiez en congé de maladie lorsque vous avez demandé des prestations de maternité, il pourrait ne pas y avoir de période d’attente.

Certaines femmes préfèrent travailler jusqu’à leur date prévue d’accouchement pour toucher leurs 15 semaines de prestations après la naissance de leur enfant; d’autres préfèrent cesser de travailler avant la naissance de leur bébé. Faites le choix qui convient le mieux à vous et à votre famille

Prestations parentales

Les prestations parentales de l’assurance-emploi sont pour tous les nouveaux parents, et non seulement pour les mères biologiques.

Vous pouvez choisir d’obtenir des prestations standards ou des prestations prolongées. Vous ne pouvez plus modifier votre choix une fois que l’un des parents commence à recevoir des prestations parentales.

Prestations standards: Vous pouvez recevoir des prestations parentales pour une période maximale de 35 semaines.

Vous ne pouvez pas recevoir ces prestations plus tard que 52 semaines après la naissance de votre enfant ou placé aux fins d’adoption, sauf si votre enfant a été hospitalisé pendant cette période.

Si les deux parents ont travaillé suffisamment d’heures pour recevoir des prestations parentales de l’assurance-emploi, ils peuvent partager ces 35 semaines de prestations. Par exemple, un parent pourrait réclamer 20 semaines et l’autre, 15 semaines.

Si votre enfant est né ou a été placé aux fins d’adoption le 17 mars 2019 ou après cette date, vous bénéficiez de 5 semaines supplémentaires de prestations à partager. Cela signifie que les parents peuvent partager jusqu’à 40 semaines de prestations. Vous pouvez les partager comme bon vous semble, à condition qu’aucun parent ne dispose de plus de 35 semaines.

Prestations prolongées: Si votre enfant est né ou a été placé aux fins d’adoption le 3 décembre 2017 ou après cette date, vous pouvez choisir de recevoir des prestations parentales pour une période maximale de 61 semaines. Vous obtiendrez environ le même montant total, mais sur une période plus longue.

Vous ne pouvez pas recevoir de prestations prolongées plus de 78 semaines (environ 18 mois) après la naissance de votre enfant ou s’il a été placé aux fins d’adoption, sauf si votre enfant a été hospitalisé pendant cette période.

Si les deux parents ont travaillé suffisamment d’heures pour recevoir des prestations parentales de l’assurance-emploi, ils peuvent se partager ces 61 semaines de prestations. Par exemple, un parent pourrait réclamer 30 semaines et l’autre 31.

Si votre enfant est né ou a été placé aux fins d’adoption le 17 mars 2019 ou après cette date, vous bénéficiez de 8 semaines supplémentaires de prestations prolongées à partager. Cela signifie que les parents peuvent partager jusqu’à 69 semaines de prestations. Vous pouvez les partager comme bon vous semble, à condition qu’aucun parent ne dispose de plus de 61 semaines.

Cacher ce site