Mon syndicat doit-il m’offrir des mesures d’adaptation?

2. Parlez à votre représentant syndical

Si aucune mesure d' n'est prise à votre égard, demandez à votre pourquoi. Il devrait vous répondre.

Si vous croyez que votre syndicat a agi injustement ou a refusé de vous aider pour une raison allant à l'encontre de vos droits de la personne, adressez-vous à votre représentant syndical : il pourrait s'agir de .

Vous êtes victime de discrimination si votre syndicat ne fonde ses décisions à votre sujet que sur des caractéristiques personnelles comme :

  • votre race, votre couleur ou votre origine ethnique;
  • votre lieu de naissance ou votre citoyenneté;
  • votre religion;
  • votre âge;
  • votre sexe ou votre genre;
  • votre orientation sexuelle;
  • votre identité de genre;
  • votre ;
  • un physique ou mental, y compris un problème de dépendance;
  • votre état matrimonial.

Si vous discutez avec votre représentant syndical, prenez des notes. Tâchez de les prendre sur-le-champ pour ne rien oublier : avec le temps, les gens ont tendance à moins bien se rappeler les choses. Qui plus est, en vous envoyant vos notes par courriel, vous pourriez contribuer à prouver la date de leur rédaction.

Dans vos notes, prenez soin de décrire le plus précisément possible ce qui vous est arrivé. Essayez d'y indiquer :

  • la date, l'heure et le lieu de la discussion;
  • le nom des personnes qui ont fait ou dit quelque chose;
  • le nom des témoins, s'il y en avait;
  • la façon dont vous avez réagi sur le coup.

Conservez des copies de toute communication écrite échangée avec votre syndicat, par exemple par courriel, lettre ou message texte. Vous pouvez également demander à quelqu'un, comme un collègue de travail, de vous accompagner lorsque vous discuterez avec votre représentant syndical. Cette personne peut vous servir de témoin pour tout ce qui se fait et se dit.

Si votre représentant syndical ne peut pas vous aider, vous pouvez vous adresser à d'autres membres du personnel syndical et leur expliquer la situation. Ils pourraient être en mesure de vous aider, par exemple en parlant à votre représentant syndical en votre nom.

Vous devriez obtenir un conseil juridique avant de parler à votre représentant syndical. Vous pouvez communiquer avec le Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne pour obtenir gratuitement un conseil juridique et de l'information.

Cacher ce site