Je n’ai pas eu d’accident, mais je me suis blessé au travail. Que dois-je faire?

2. Parlez-en à votre superviseur

Dès que possible, dites à votre superviseur :

  • ce qui, selon vous, cause ou aggrave vos symptômes;
  • s'il y a une autre façon de travailler qui vous aiderait à vous sentir mieux ou à faire disparaître vos symptômes.

Votre superviseur peut vous demander de faire remplir le formulaire Détermination des capacités fonctionnelles de la CSPAAT par votre médecin. Ce formulaire sert à recueillir des renseignements sur vos capacités et restrictions. La CSPAAT payera le médecin pour qu'il le remplisse.

Votre superviseur peut aussi demander à discuter avec votre médecin de vos symptômes et des changements qui pourraient être apportés à votre travail. Si vous pensez que ce serait utile, vous devez dire à votre médecin que vous êtes d'accord. Vous devrez également signer un formulaire de consentement autorisant votre médecin à parler de votre santé à votre superviseur ou à votre employeur.

Demandez à votre superviseur si votre employeur a de l'information sur votre lieu de travail, par exemple :

  • des rapports sur les exigences physiques et mentales de votre travail, que les employeurs appellent parfois « analyse des exigences d'une activité de travail »;
  • de l'information sur les produits chimiques, les contaminants, les températures ou toute autre chose à laquelle vous pourriez être exposé.

Donnez une copie de ces rapports à votre médecin et à votre spécialiste, si vous en avez un.

Cacher ce site