Je ne suis pas d’accord avec la décision prise par l’inspecteur du ministère du Travail. Que dois-je faire?

4. Parlez à un agent des relations de travail

La Commission des relations de travail de l'Ontario (la CRTO) confirmera par écrit qu'elle a reçu votre requête.

Elle affectera un agent des relations de travail à cette requête.

L'agent communiquera avec vous et votre employeur pour essayer de vous aider à trouver un terrain d'entente. Si vous parvenez à vous entendre, la tenue d'une audience ne sera pas nécessaire.

L'audience est une procédure qui peut être dispendieuse et complexe.

Collaborez avec l’agent des relations de travail

L'agent des relations de travail est neutre, donc il ne représente ni vous ni votre employeur.

Il peut vous donner de l'information supplémentaire sur la loi et vous aider à comprendre l'éventuelle décision de la CRTO, en cas d'audience. Il ne peut pas vous obliger à faire quoi que ce soit.

L'agent pourrait organiser une rencontre avec vous et votre employeur, ou vous poser des questions au téléphone. Vous devez lui expliquer la situation et lui montrer vos éléments de preuve.

Il peut discuter avec vous et votre employeur à plusieurs reprises pour voir si vous pouvez trouver une solution qui vous convient à tous les deux.

La CRTO précise à l'agent des relations de travail la date à laquelle il doit lui indiquer si vous et votre employeur vous êtes entendus sur une solution. C'est ce qu'on appelle « parvenir à un règlement ». Si vous ne le faites pas, la CRTO organisera une consultation ou une audience.

Vous recevrez par la poste un avis indiquant la date de la consultation ou de l'audience. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez la question « Que dois-je faire si je dois participer à une audience devant la Commission des relations de travail de l’Ontario ou à une séance de consultation avec celle-ci? ».

Cacher ce site