Mon employeur peut-il me punir si je porte plainte à propos de la sécurité au travail?

Présentez votre cause à la Commission des relations du travail de l’Ontario

Vous pouvez présenter une requête à la Commission des relations du travail de l’Ontario (CRTO) si vous croyez que votre employeur vous punit pour avoir déposé une plainte concernant la sécurité.

Ce genre de requête est parfois appelé une plainte en vertu de l’article 50 parce que c’est cet article de la Loi sur la santé et la sécurité au travail qui précise que votre employeur ne peut pas vous punir pour avoir déposé une plainte concernant la sécurité.

Un agent des relations de travail de la CRTO cherchera à faciliter une entente entre vous et votre employeur. Si ce n’est pas possible, la CRTO organisera une consultation ou une audience.

Demandez des conseils juridiques avant de présenter une requête à la CRTO.

Le Service de référence du Barreau peut vous donner le nom d’un avocat ou d’un parajuriste que vous pourrez consulter sans frais pendant au plus 30 minutes.

JusticeNet est un service destiné aux Canadiens qui ont un revenu faible ou modeste. Sa mission est d’aiguiller ces Canadiens vers des avocats et des parajuristes qui perçoivent des honoraires moins élevés, calculés en fonction du revenu de la personne en question.

Vous pouvez communiquer avec la Workers’ Health and Safety Legal Clinic (disponible en anglais seulement), qui aide les personnes à faible revenu aux prises avec des problèmes de santé et de sécurité au travail.

Si vous avez été blessé au travail ou puni par votre employeur pour avoir porté plainte pour , vous pouvez aussi communiquer avec le Bureau des conseillers des travailleurs, qui peut vous fournir de l’information et des conseils juridiques si vous n’êtes pas membre d’un .

Cacher ce site