Je ne suis pas citoyen canadien. Serai-je forcé de quitter le Canada si mon partenaire et moi nous nous séparons ou divorçons ?

1. Communiquez avec un avocat

Un avocat peut vous donner des avis juridiques. Un avis juridique signifie qu’un avocat peut expliquer ce que dit la loi et comment elle s’applique à votre situation.

Parfois, vous devriez peut-être parler à plusieurs avocats. Par exemple, vous devriez peut-être consulter un avocat spécialiste en immigration et un avocat spécialisé en droit de la famille. Vous pouvez également trouver un avocat qui a de l’expérience à la fois en droit de l’immigration et en droit de la famille.

Questions de droit de l’immigration

Un avocat spécialiste en immigration peut vous dire si une ou un a une incidence sur votre statut d’immigration au Canada. Cette personne peut aussi vous aider à :

  • comprendre quelles sont vos options afin que vous puissiez décider quoi faire ;
  • traiter avec les autorités d’immigration ;
  • comprendre comment votre statut d’immigrant peut affecter vos autres droits, par exemple en droit de la famille.

Questions de droit de la famille

Lorsque vous et votre partenaire vous séparez ou divorcez, vous devez décider du partage des biens, de qui s’occupe des enfants, de qui paie la pension alimentaire pour enfants et la pension alimentaire pour le conjoint.

Un avocat en droit de la famille peut vous aider à comprendre ce que dit la loi et ce que vous pouvez obtenir en cas de séparation ou de divorce.

Lien entre l’immigration et le droit de la famille

Il existe de nombreuses situations où vos problèmes d’immigration et de droit de la famille peuvent se chevaucher et s’affecter mutuellement. Par exemple, vous n’avez aucun statut et :

  • vous souhaitez entamer un procès en droit de la famille;
  • vous souhaitez déménager dans une autre ville ou une autre province avec vos enfants après une séparation ou un divorce de votre partenaire;
  • vous avez des enfants et vous voulez faire une demande pour des considérations d’ordre humanitaire.

La violence familiale

Si vous avez déjà été victime de et avez besoin d’une aide juridique immédiate, vous pourriez peut-être obtenir deux heures de conseils gratuits d’un avocat. Si vous avez besoin des conseils d’un avocat spécialisé en droit de l’immigration et d’un avocat spécialisé en droit de la famille, vous pouvez demander conseil aux deux. Vous pouvez appeler Aide juridique Ontario au numéro sans frais 1-800-668-8258 pour avoir plus d’information.

Si vous avez subi des abus sexuels et que vous vivez dans la ville de Toronto, Ottawa ou Thunder Bay, vous pourriez être admissible à quatre heures d’avis juridiques gratuits fournis par un avocat. Vous devez remplir un formulaire de demande de bon. Vous pouvez également appeler le Programme pilote de prestation d’avis juridiques indépendants aux survivantes et survivants d’agression sexuelle au 1-855-226-3904 pour en savoir plus.

Si vous sortez d’une relation abusive, il existe des lieux qui offrent un soutien psychologique, une planification de la sécurité et une aide au logement.

Aide juridique

Les bureaux du droit des réfugiés d’Aide juridique Ontario offrent une aide gratuite pour les demandes de statut de réfugié, les demandes pour des considérations d’ordre humanitaire et d’autres problèmes liés à l’immigration. Vous pouvez appeler Aide juridique Ontario au numéro sans frais 1-800-668-8258 pour avoir plus d’information.

Votre clinique juridique communautaire locale peut également vous aider à résoudre vos problcmes juridiques. La Clinique Barbra Schlifer fournit un service gratuit de représentation juridique en droit de la famille et en droit de l’immigration, ainsi que des services de counseling et d’interprcte pour les femmes victimes de violence physique, sexuelle ou psychologique.

Si vous avez un faible revenu, vous pourriez peut-être obtenir un certificat d’Aide juridique Ontario pour certaines questions relatives au droit de la famille et de l’immigration.

Cacher ce site