Mon enfant peut-il choisir chez qui il va habiter?

1. Parlez avec votre enfant

Il est important de ne pas essayer de convaincre votre enfant d’habiter avec vous et de ne pas mettre de pression sur lui. Les enfants doivent être mêlés le moins possible au conflit des adultes.

Votre enfant ne souhaite probablement pas faire de peine à sa famille ou la décevoir; il pourrait donc avoir de la difficulté à dire à un de ses parents qu’il voudrait habiter chez l’autre parent. Toutefois, il arrive qu’un enfant tienne beaucoup à habiter chez l’un ou l’autre de ses parents.

Si votre enfant est plus vieux et mature sur le plan affectif, vous pouvez lui demander son avis. Si vous estimez qu’il peut exprimer son avis librement, vous pouvez discuter avec lui des options possibles, notamment en ce qui concerne l’horaire du , ou le parent qui prendra des décisions pour lui.

Les enfants plus âgés souhaitent souvent passer plus de temps avec leurs amis. Les choses seront plus faciles pour votre enfant si vous faites preuve de souplesse et tenez compte de ses projets.

Écoutez les arguments de votre enfant. Ne lui faites pas sentir qu’il prend position dans le conflit ou qu’il choisit l’un des parents au détriment de l’autre.

Si votre enfant a de la difficulté à vous faire part de son opinion et de ses souhaits, dites-lui qu’il peut demander à une personne de confiance de l’aider à vous parler. Il peut notamment s’adresser à :

  • un enseignant ou un conseiller scolaire;
  • un travailleur social ou un thérapeute;
  • son médecin;
  • un chef religieux.

Évitez de mêler des membres de votre famille aux discussions sur les préférences de votre enfant, car cela peut être source de problèmes ou de conflits. Il pourrait être plus facile pour votre partenaire et vous-même d’entendre l’opinion et les souhaits de votre enfant d’un tiers neutre.

Cacher ce site