2. Parlez à votre partenaire

Avec qui mon enfant habitera-t-il?
Cette question comprend une réponse et 4 étapes
1
2
3
4

2. Parlez à votre partenaire

Votre partenaire et vous-même pouvez essayer de vous entendre sur les modalités de résidence de votre enfant sans faire appel au tribunal. Vous pouvez en parler seul à seul ou demander l'aide d'une personne en qui vous avez tous les deux confiance ou encore d'un avocat ou d'un médiateur.

Si le tribunal doit prendre des décisions quant aux modalités de résidence de votre enfant, il applique un critère juridique appelé l'intérêt véritable de l'enfant. Le juge estime habituellement qu'il est préférable pour l'enfant d'entretenir une relation avec ses deux parents après leur séparation ou leur divorce.

La Liste de vérification pour les plans parentaux peut vous aider à penser à tous les éléments importants. Certains éléments peuvent ne pas s'appliquer à votre situation.

Si vous vous entendez sur certaines questions relatives à vos enfants, vous pouvez élaborer un plan de parentage. Ce plan peut être une entente non officielle entre votre partenaire et vous-même, ou faire partie de votre accord de séparation.

Vous devez respecter certaines règles pour que votre plan de parentage ou votre accord de séparation ait force exécutoire. Autrement dit, votre accord doit être conçu de manière à ce que le tribunal puisse vous obliger, votre partenaire ou vous-même, à l'observer si l'un d'entre vous cesse de le respecter.

Si votre partenaire a des antécédents de violence conjugale, il est préférable de ne pas parler directement avec lui.

Mis à jour le 15 juillet 2019

Parlez Français