Devrai-je quitter le Canada si je mets fin à ma relation avec mon partenaire violent?

5. Rassemblez des éléments de preuve, au besoin

Les types d'éléments de preuve dont vous avez besoin dépendent de votre situation.

Par exemple, vous pourriez devoir prouver les mauvais traitements ou la négligence dans le cadre de votre demande pour rester au Canada pour des considérations d'ordre humanitaire. Il existe de nombreuses raisons de présenter une telle demande. Chaque situation requiert différents éléments de preuve.

Preuve des mauvais traitements ou de la négligence

Il existe de nombreux types de violence conjugale. Voici quelques-uns des éléments de preuve que vous pourriez devoir présenter :

  • enregistrements des appels au 9‑1‑1;
  • accusations criminelles, conditions de mise en liberté sous ou conditions de ;
  • preuve que votre partenaire a déjà contrevenu à une rendue par une cour de la famille;
  • rapports d'hôpitaux, si vous avez déjà été à l'hôpital pour y recevoir un traitement après une agression;
  • photos de vos blessures;
  • preuve que votre partenaire vous a harcelé après votre ;
  • courriels, lettres, messages textes, messages vocaux ou publications dans les médias sociaux dans lesquels il est question de mauvais traitements, de violence, de contrôle ou de harcèlement;
  • documents d'une qui montrent son intervention auprès de votre famille.

Vous pouvez également demander à d'autres personnes de fournir des éléments de preuve, par exemple :

  • votre médecin de famille, si vous lui avez parlé des mauvais traitements;
  • un chef religieux, si vous lui avez demandé de l'aide;
  • votre employeur ou vos collègues de travail, s'ils ont été témoins des mauvais traitements, de la violence ou du harcèlement;
  • vos amis, les membres de votre famille ou vos voisins, s'ils ont été témoins des mauvais traitements, de la violence ou du harcèlement;
  • les enseignants et les éducateurs en garderie, si vos enfants ont parlé des mauvais traitements infligés par votre partenaire ou montrent des signes de ;
  • les thérapeutes, les conseillers ou les intervenants des refuges qui vous ont aidé.
Cacher ce site