Mon locateur peut-il m’interdire de fumer de la marijuana thérapeutique?

2. Trouvez une solution avec votre locateur

Si le fait de fumer ou de vapoter de la marijuana thérapeutique dans votre logement nuit aux autres résidents, vous et votre pourriez devoir trouver une solution ensemble.

Certaines personnes ont un ou une sensibilité chimique multiple qui les fait réagir à la fumée ou aux vapeurs de la marijuana. Si c'est le cas, votre locateur peut s'asseoir avec vous et l'autre résident pour trouver une solution qui vous permettrait de consommer votre marijuana thérapeutique sans nuire à l'autre personne.

Par exemple, votre locateur pourrait décider d'installer un meilleur système de ventilation ou vous pourriez accepter de fumer ou de vapoter seulement à l'intérieur de votre logement, et non sur le balcon ou la terrasse. Vous ou l'autre résident pourriez aussi accepter de déménager dans une autre partie de l'immeuble.

Par contre, votre locateur ne peut vous inciter à accepter ce type de solution que si votre consommation affecte réellement une autre personne.

Il est recommandé de prendre des notes ou d'enregistrer vos échanges avec votre locateur.

Cacher ce site