Quels sont mes droits en tant que locataire si j’ai un handicap?

1. Faites savoir à votre propriétaire qu’il doit prendre des mesures d’adaptation

Selon la loi, vous et votre propriétaire devez trouver ensemble des mesures d' concernant votre . Vous devez d'abord lui dire ce dont vous avez besoin.

Vous pourriez devoir dire au propriétaire que vous avez un handicap, si celui-ci n'est pas visible, tout comme vous pourriez aussi devoir lui expliquer la dont vous êtes victime, si celle-ci n'est pas facilement perceptible.

Votre propriétaire peut chercher à en savoir plus sur votre handicap et ses répercussions sur vous comme locataire. Vous n'avez pas à lui soumettre un diagnostic médical, mais vous devez lui fournir suffisamment de renseignements pour qu'il puisse savoir quelles mesures prendre.

Vous devez collaborer avec lui afin qu'il puisse trouver la meilleure solution possible.

Conservez des notes ou un compte rendu de vos discussions avec le propriétaire.

Cacher ce site