Les médecins doivent-ils respecter le Code des droits de la personne?

1. Prenez des notes sur ce qui vous est arrivé

Selon le Code des droits de la personne de l’Ontario, un spécialiste de la santé, par exemple un médecin ou un infirmier ou une infirmière, ne doit pas faire preuve de envers un patient.

Si vous croyez avoir été victime de discrimination, prenez des notes sur ce qui s’est passé. Tâchez de les prendre sur-le-champ pour ne rien oublier : avec le temps, les gens ont tendance à moins bien se rappeler les choses. Qui plus est, en vous envoyant vos notes par courriel, vous pourriez contribuer à prouver la date de leur rédaction.

Dans vos notes, prenez soin de décrire le plus précisément possible ce qui vous est arrivé. Essayez d’y indiquer :

  • la date, l’heure et le lieu de l’incident de discrimination;
  • le nom des personnes qui ont fait ou dit quelque chose;
  • le nom des témoins, s’il y en a;
  • la façon dont vous avez réagi sur le coup.

Si vous avez de la difficulté à rédiger des notes, demandez à un ami, à un membre de votre famille ou à une personne de confiance de vous aider à les écrire le plus rapidement possible.

Vous pouvez aussi demander un conseil juridique sur votre situation et les options qui s’offrent à vous. Vous pouvez communiquer avec le Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne pour obtenir gratuitement un conseil juridique et de l’information. Le personnel du Centre pourra vous guider dans vos décisions.

Cacher ce site