Puis-je quitter ou refuser un emploi et continuer de recevoir de l’aide financière du programme Ontario au travail?

2. Informez-vous au sujet des « motifs raisonnables » pour quitter ou refuser un emploi

Si la recherche d’un emploi fait partie des activités prévues dans votre accord de participation, l’équipe du programme Ontario au travail (OT) pourrait réduire ou vous retirer l’ si vous n’essayez pas :

  • de trouver un emploi;
  • de garder l’emploi que vous avez.

Ce pourrait être le cas, par exemple, si vous quittez ou refusez un emploi pendant que vous recevez de l’aide du programme OT.

Par contre, cela ne devrait pas arriver si l’équipe du programme OT croit que vous avez une bonne raison, c’est-à-dire un « motif » ou un « motif raisonnable ».

Raisons de quitter ou de refuser un emploi

Vous pourriez avoir des « motifs raisonnables » de quitter ou de refuser un emploi si, par exemple, le lieu de travail n’est pas sécuritaire ou pose un danger pour votre santé.

Voici d’autres exemples de « motifs raisonnables » :

  • Un problème de santé vous empêche de faire votre travail.
  • Vous êtes victime de harcèlement sexuel au travail, ou de harcèlement fondé sur la race, la religion, l’orientation sexuelle, un handicap, etc.
  • Vous devez être à la maison régulièrement pour prendre soin d’un enfant.
  • Vous ne pouvez pas aller au lieu de travail parce que le transport en commun ne s’y rend pas.

Votre chargé de cas du programme OT devrait vous rencontrer pour entendre votre point de vue avant de décider si vous avez des « motifs raisonnables ».

Vous pourriez être obligé de justifier votre décision de quitter ou de refuser un emploi. Consultez l’étape 3 pour en savoir plus à ce sujet.

Cacher ce site