J’habite avec un autre adulte. Cela peut-il avoir une incidence sur mon POSPH?

2. Informez-vous pour savoir quelles questions vous seront posées

Un chargé de cas du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) vous posera des questions pour déterminer si la personne avec qui vous vivez est votre conjoint. Les questions qu'il vous posera proviennent du Questionnaire (pour les personnes auteures de demande ou bénéficiaires qui habitent avec une autre personne adulte). Certaines personnes l'appellent le « questionnaire de cohabitation ».

Il est divisé en trois parties. Chacune d'elle est présentée aux étapes 3 à 5.

Vous ne recevrez pas de si :

  • vous ne répondez pas aux questions que l'on vous pose;
  • vous ne donnez pas les renseignements demandés.

Si vous avez besoin d'aide pour vous adresser au POSPH, communiquez avec une clinique juridique communautaire.

Une fois que la décision est prise

Si le POSPH détermine que la personne avec qui vous vivez est votre conjoint, il vous demandera de faire une demande en tant que couple.

Si vous êtes en désaccord avec la décision, vous pourriez interjeter appel.

S'il détermine que cette personne n'est pas votre conjoint, il pourrait faire un suivi plus tard pour voir si votre relation a changé.

Il est fort probable qu'on vous pose des questions sur votre relation au moins une fois par année.

Cacher ce site