Puis-je bénéficier du soutien du revenu du POSPH si je suis en détention sous garde?

Communiquez avec le personnel du POSPH avant votre mise en liberté

Si vous bénéficiiez de prestations du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) à votre entrée en détention sous garde, vous pouvez demander au personnel du POSPH de recommencer les versements au cours du mois où vous sortez de détention sous garde.

Le POSPH peut commencer à vous fournir du même s’il vous avait assigné une date de révision de l’admissibilité sur le plan médical tombant pendant votre détention sous garde. Il peut fixer une nouvelle date après votre libération.

Le personnel du POSPH diminuera la somme destinée aux besoins de base pour le mois de votre mise en liberté en fonction du nombre de jours passés en détention sous garde. En revanche, il peut vous accorder le plein montant mensuel pour le logement.

Comment joindre le POSPH

Si vous avez le droit de faire des appels pendant votre détention sous garde, appelez le POSPH pour l’informer de la date de votre mise en liberté.

Si vous avez besoin d’aide pour joindre le POSPH, vous pouvez vous adresser à un membre du personnel de votre établissement de détention, par exemple un planificateur des libérations ou un travailleur social.

Cacher ce site