À part la Sécurité de la vieillesse, quels sont les autres types de prestations que le Gouvernement offre aux personnes âgées?

Renseignez-vous sur l’allocation au survivant

L’allocation au survivant est une pension mensuelle pour les personnes :

  • qui n’ont pas beaucoup de revenus, et
  • dont l’époux ou le conjoint de fait est décédé.

Cette allocation n’est pas imposable, mais la pension de la SV l’est.

Qui est admissible?

Si votre époux ou votre conjoint de fait recevait le SRG avant son décès, vous pourriez être admissible à l’allocation au survivant si vous respectez toutes les conditions suivantes :

  • vous avez de 60 à 64 ans;
  • vous êtes citoyen canadien ou résident autorisé au moment où vous demandez l’allocation au survivant;
  • votre annuel est inférieur au maximum permis;
  • vous ne vous êtes pas remarié ni engagé dans une nouvelle union de fait;
  • vous vivez au Canada et respectez l’exigence de résidence minimale, c’est-à-dire que vous y avez résidé pendant au moins 10 ans après votre 18e anniversaire.

Dans certains cas, vous pourriez être admissible à une allocation partielle même si vous ne respectez pas l’exigence de résidence minimale. C’est le cas si vous avez vécu ou travaillé dans un pays avec lequel le Canada a signé un accord de sécurité sociale.

En temps normal, un parrainé pour son entrée au Canada et se trouvant toujours sous le régime d’un engagement de parrainage n’a pas droit à l’allocation au survivant. Si vous avez été parrainé, consultez l’étape intitulée Apprenez quels effets le statut d’immigrant parrainé peut avoir sur vos prestations.

Comment faire une demande

Vous devez demander cette allocation par écrit. Remplissez et postez :

Montant auquel vous avez droit

Le montant de votre allocation au survivant dépendra de votre revenu. Pour confirmer au gouvernement que vous êtes toujours admissible et ainsi continuer de recevoir l’allocation, vous devez produire une déclaration de revenus chaque année. L’idéal est de la produire au plus tard le 30 avril pour prévenir les retards.

Vous pouvez consulter les tableaux du gouvernement pour vous faire une idée du montant que vous pouvez recevoir.

Vous cesserez de recevoir l’allocation au survivant à votre 65e anniversaire.

Cacher ce site