Comment remplir et justifier une demande d’examen des risques avant renvoi?

1. Demandez l’aide d’un avocat

Si vous faites l’objet d’une mesure de renvoi et craignez de retourner dans votre pays, il est important d’obtenir l’aide d’un avocat pour demander un ERAR. Il est très difficile d’obtenir un ERAR sans l’aide d’un avocat.

Il y a des dates limites strictes à respecter, et les règles sur les éléments de admis sont complexes. Si vous ne respectez pas la date limite ou si vous ne fournissez pas d’éléments de preuve en bonne et due forme, vous pourriez être renvoyé.

Un avocat peut vous aider à remplir le formulaire, à réunir des éléments de preuve et à rédiger des observations sur les risques que vous courrez si vous êtes renvoyé du Canada.

Si vous avez présenté votre demande d’ERAR et vos éléments de preuve vous-même, un avocat ou un représentant légal peut vous aider à corriger toute incohérence ou erreur que vous auriez pu faire et continuer de fournir des éléments de preuve tant qu’une décision n’a pas été rendue.

Il peut aussi demander un sursis à votre renvoi à la Cour fédérale si l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) essaie de vous renvoyer avant que vous ne soyez admissible à un ERAR.

Cacher ce site