Que puis-je faire pour me préparer à mon audience?

4. Préparez-vous à témoigner

À l’audience, vous devrez répondre à des questions au sujet de votre demande. Le membre de la Commission vous demandera de prêter serment ou de faire une affirmation solennelle pour vous engager à dire uniquement la vérité.

Si vous avez un avocat ou un représentant légal, il vous rencontrera pour vous aider dans vos préparatifs. Consultez-le à propos des points suivants :

  • ce que vous craignez qu’il vous arrive si vous retournez dans votre pays;
  • en quoi vos preuves confirment vos craintes;
  • pourquoi vous croyez que les autorités de votre pays ne vous protégeront pas;
  • en quoi vous répondez à la définition de réfugié au sens de la Convention ou de .

Vous serez interrogé par différentes personnes, notamment :

  • le membre de la Commission;
  • votre avocat ou votre représentant légal, si vous en avez un;
  • le Conseil du ministre, le cas échéant.

Tout ce que vous dites après avoir prêté serment ou fait votre affirmation solennelle s’appelle un témoignage. Au même titre que votre formulaire Fondement de la demande d’asile (FDA), que vos documents et que les témoignages de vos éventuels témoins, votre témoignage constitue un élément de dont le membre de la Commission tiendra compte pour rendre sa décision.

Voici de petits conseils à garder en mémoire pour votre témoignage :

  • Dites « Monsieur » ou « Madame » quand vous vous adressez au membre de la Commission.
  • Ne coupez pas la parole au membre ou à quelqu’un d’autre en train de parler. Une seule personne à la fois peut prendre la parole.
  • Parlez lentement. Laissez au membre de la Commission le temps de prendre ses notes.
  • Si vous avez recours à un interprète, livrez votre témoignage en parlant par phrases courtes, afin qu’il ait le temps de bien traduire. Votre réponse peut être longue, mais songez quand même à la dire une petite phrase à la fois pour votre interprète. Même si vous comprenez un peu l’anglais, il est important d’attendre que l’interprète finisse de traduire ce que vous venez de dire.
  • Parlez clairement. Le microphone devant vous ne fait qu’enregistrer vos paroles. Il n’amplifie pas votre voix.
  • Dites-le tout de suite au membre de la Commission si vous avez du mal à l’entendre ou à le comprendre, lui, l’interprète ou qui que ce soit d’autre. N’attendez pas la fin de l’audience.
  • Si vous ne comprenez pas une question, dites-le au membre. Si vous ne savez pas quoi répondre, n’essayez pas de deviner. Si vous voulez répondre quand même, indiquez clairement au membre de la Commission que vous n’êtes pas sûr de cette réponse.

Ayez davantage de renseignement sur le déroulement de l’audience. De cette façon, vous serez prêt à témoigner le jour de votre audience. Vous pouvez également vous inscrire à une session gratuite « Ready Tour » (disponible en anglais seulement) qui donne plus d’informations sur l’audience.

Cacher ce site